La session a été introduite par Guido Vandervorst, managing partner for innovation chez Deloitte. Ce dernier a offert un aperçu des formidables évolutions qui viennent transformer la mobilité. Les évolutions les plus marquantes sont l’automatisation toujours poussée des véhicules et la mutualisation de notre mobilité. Trois entreprises sont ensuite venues défendre leur innovation en la matière :

  • On Wheels est une start-up belge ayant développé une application collaborative qui guide les personnes à mobilité réduite vers les lieux accessibles en chaise roulante. Son porte-parole, Karl Thiry, a souligné les difficultés de financement inhérentes à une association sans but lucratif. Le soutien de nombreux acteurs tant publics que privés permet néanmoins de surmonter ces difficultés.
  • Etienne Willame (photo), de la Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments du Service Public de Wallonie, a ensuite présenté Connected Vehicles, un projet développé conjointement avec IBM et PSA. L’objectif est d’améliorer la sécurité routière grâce aux données envoyées en temps réel par les voitures en circulation. Selon Etienne Willame, les principaux défis restent le partage et la compatibilité des données.
  • L’innovation révolutionne également la logistique, comme le démontre BRUcloud, une application développée par Nallian pour BRUcargo, l’opérateur logistique de Brussels Airport. C’est une plateforme permettant aux stakeholders d’échanger en temps réel leurs informations relatives aux travailleurs, machines et marchandises, optimisant considérablement la chaine logistique. Jean Verheyen, CEO de Nallian, a insisté sur l’importance de la collaboration entre les toutes parties et sur la nécessité d’un financement de départ des autorités (seed funding).

Pascal Smet (ministre bruxellois de la Mobilité), Bernard Piette (Logistics in Wallonia), Philipp Taillieu (Be Mobile), Joost Vantomme (ACEA – Febiac) et Alain Van Gaever (Commission Européenne) ont ensuite pris part à un débat modéré par Sabine Denis (photo), co-CEO de The Shift. Au cours de ce débat sur les défis de l’innovation en matière de mobilité et d’urbanisation, ils ont identifié l’économie collaborative et les Intelligent Traffic Systems comme des solutions potentielles aux problèmes de mobilité. En insistant sur le fait que la collaboration entre tous les stakeholders publics et privés et le partage des données sont des conditions essentielles au développement de telles solutions.

Curieux d’en savoir plus ? Les résumés des projets d’innovation présentés lors de cette session, tous comme 40 autres projets inspirants, sont présentés dans notre magazine REFLECT – Innovation : - de frontières pour + d’opportunités.



Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.