Quelle est l’intensité de l’innovation dans le domaine du vieillissement et de la santé ?

Au cours de cette session, David Lenaerts (BDO, pour la Fédération des Business Consultants (FeBuCo) a tout d’abord introduit le sujet et expliqué les défis dans ce domaine.

Frédéric Lambrechts (Osimis-Orthanc, spin-off de l’Ulg) a ensuite présenté Lify.io, la plateforme web open source de stockage et transfert d’imagerie médicale. Cette plateforme permet à des équipes médicales, des radiologues, des hôpitaux et des patients d’échanger des images médicales de manière efficace. La spin-off a souligné la lenteur et lourdeur des marchés publics et la difficulté à répondre à tous les requis légaux exigés par chaque pays.

Le projet Activ84Health Explorer fut présenté par Roel Smolders (Activ84Health) : il s’agit d’une façon innovante de maintenir les personnes ayant des restrictions motrices et/ou cognitives actives et en forme. La startup a relié un vélo d’appartement à une technologie d’imagerie visuelle (avec Google Streetview) permettant ainsi de faire du vélo dans une rue ou un quartier au choix, avec un parcours personnalisé. Roel Smolders a épinglé la difficulté à financer ce genre de projets, qui bien qu’il vise à améliorer la qualité de vie ne s’accompagne pas d’une plus-value financière directe.

Enrico Bastianelli (Bone Therapeutics) a présenté Ceracell, projet d’innovation mené conjointement par une société de biotechnologie belge (Bone Therapeutics), une entreprise d’imagerie britannique (Image Analysis) et Sirris (le centre d’innovation de l’industrie technologique). Ceracell reconstruit l’image d’un défaut osseux en 3D, produit ensuite des substituts osseux synthétiques par impression 3D et les combine à des cellules osseuses humaines pour favoriser la guérison. Enrico Bastianelli a souligné comme atout de la Belgique sa forte intensité en biotechnologie et le fait que les efforts de recherche y sont très importants par rapport au reste de l’Europe.

Pedro Facon (Cabinet Maggie De Block), Jo De Cock  (INAMI), Bruno Ronsse (Econocom), Enrico Bastianelli (Bone Therapeutics) et Azèle Mathieu (Lifetech.brussels) ont ensuite débattu sur l’innovation dans le domaine du vieillissement et de la santé. Ils ont abordé la complexité administrative et le besoin de plus de standardisation des procédures et des législations au niveau européen. Le marché belge est souvent trop restreint pour permettre aux innovations développées d’être rentables. Les panélistes ont aussi parlé du financement des projets et de la question du big data. Une stratégie en ce qui concerne l’exploitation des multiples données médicales disponibles est aussi indispensable.

Curieux d’en savoir plus ? Les résumés des projets d’innovation présentés lors de cette session, tous comme 40 autres projets inspirants, sont présentés dans notre magazine REFLECT – Innovation : - de frontières pour + d’opportunités.



Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.