Les partenaires sociaux évaluent la CCT 104 et formulent une recommandation

Si le ‘pourquoi’ de l’allongement des carrières ne fait plus aucun doute, la question du ‛comment’ maintenir les travailleurs plus longtemps à l’emploi reste un défi quotidien pour les entreprises et les pouvoirs publics. Le 19 juillet 2016, les partenaires sociaux ont clôturé leur évaluation commune de la convention collective de travail n°104. Cette CCT impose, depuis 2013, dans toutes les entreprises occupant au moins 20 travailleurs, l’obligation de développer un plan annuel pour l’emploi des travailleurs (dits) âgés.





Annick Hellebuyck, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
06 septembre 2016

L’objectif de la CCT est de lancer une dynamique de réflexion et, surtout, d’action au sein des entreprises pour que des mesures appropriées à chaque situation soient prises et mises en œuvre.

L’Avis du CNT n°1988 du 19 juillet 2016 constate que la CCT n°104 a provoqué une sensibilisation accrue à la thématique de la gestion des âges dans les entreprises et certains secteurs.

Les partenaires sociaux soulignent que le maintien et l’accroissement du taux d’emploi des travailleurs âgés constituent une question sociétale relevant de la responsabilité de tous les acteurs concernés (employeurs, travailleurs, partenaires sociaux et législateur). Le maintien à l’emploi des travailleurs de 45 ans et plus nécessite une approche sur mesure pour répondre aux besoins individuels, en équilibre avec les besoins de l’entreprise (pas de solution ‘one size fits all’). Un dialogue constructif dans l’entreprise, quelle que soit sa taille, peut y contribuer.

Le CNT a en outre jugé opportun d’adresser une recommandation aux secteurs au sujet du rôle complémentaire qu’ils peuvent remplir. Ainsi, la mise à disposition de consultants sectoriels ou l’intervention dans le coût de certaines mesures ont été développées par quelques secteurs sur une base purement volontaire. Les secteurs sont donc invités à examiner quel pourrait être leur rôle moteur dans l’allongement effectif des carrières professionnelles.

En conclusion, tous les acteurs de l’entreprise, le cas échéant accompagnés et soutenus par un ‘coup de pouce’ sectoriel, doivent se saisir du défi de l’allongement des carrières. La CCT n°104 leur offre, à cet effet, une opportunité pour réaliser un diagnostic des besoins et des attentes de l’entreprise et des travailleurs et, sur cette base, pour prendre les mesures adéquates afin de prolonger leur occupation dans les meilleures conditions. Il est apparu que ce ne sont pas nécessairement des dispositions coûteuses ni des mesures octroyant des congés supplémentaires qui sont les plus efficaces pour relever ce défi.

Article écrit en collaboration avec Michèle Claus


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.