Grève du rail… comment se tirer une balle dans le pied

La grève du rail occasionne des perturbations auprès des entreprises, principalement celles actives dans les secteurs sidérurgique et pétrochimique qui tournent en continu. Leur chaîne logistique – reposant souvent sur des approvisionnements à flux tendus via le rail – a été interrompue, sans qu'elles aient eu l'occasion de s’organiser. Matières premières et produits finis ne parviennent plus jusqu'au client par le rail, ce qui se solde par des soucis logistiques.

Bart Croes / Sophie Sine, COMMUNICATION & EVENTS
02 juin 2016

Le préjudice économique est énorme si certaines entreprises doivent ralentir ou arrêter leurs installations. D’autres se mettent en quête de routes ferroviaires alternatives. Passer au transport routier est une solution, mais elle s’accompagne d’une augmentation indésirable des embouteillages. Par ailleurs, certains produits ne peuvent pas être transportés par la route et l'utilisation de camions a pour effet d'accroître sensiblement les émissions de CO2.

Pieter Timmermans, administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique : ‘Des grèves incessantes sur le rail compromettent l'image du pays, mais elles donnent également lieu à un surcroît éventuel de chômage temporaire et donc à une perte de revenu chez les travailleurs du secteur privé. Ces mouvements de grève irréfléchis reviennent donc à se tirer une balle dans le pied. De manière incontournable, le prochain contrat de gestion devra prévoir un service garanti.’


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.