Barrages routiers : trop, c’est trop !

Malgré les appels répétés à lever les barrages routiers, certains chauffeurs persistent.

Bart Croes / Sophie Sine, COMMUNICATION & EVENTS
06 avril 2016

La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) vient de prendre contact avec les autorités administratives et le ministre de l’Intérieur pour leur demander expressément de mettre un terme à ces barrages routiers illégaux et donc inacceptables. Ce sont le fait que des collègues transporteurs et leurs fédérations professionnelles ne cautionnent pas ces actions ainsi que les conséquences disproportionnées que celles-ci commencent à engendrer qui ont incité la FEB à effectuer une telle démarche. « Trop, c’est trop », estiment de nombreux employeurs et fédérations professionnelles.

La taxe kilométrique, telle qu’elle a été introduite, n’est certes pas la mesure idéale, mais ce n’est pas avec les moyens d’action actuels qu’on arrivera à une solution. La FEB lance donc une nouvelle fois un appel clair aux responsables individuels de ces actions à cesser leurs blocages et à s’asseoir autour de la table en vue d’élaborer une solution commune.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.