Des indicateurs repassent dans le vert

L’année 2015 se solde positivement. De nombreux indicateurs repassent dans le vert.

Alice Defauw, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
12 janvier 2016

En 2015, le nombre de faillites a diminué de 6,06% par rapport à 2014. Ce nombre reste cependant trop élevé : 10.605 en 2015, contre 8.000 avant la crise en 2008. Le nombre d’emplois perdus est également en baisse, de 11,6% par rapport à 2014. Ces évolutions à la baisse devraient se poursuivre selon le bureau d’étude Graydon. 



L’évolution à la baisse du chômage constitue également un indicateur de reprise. En novembre, le taux de chômage dans notre pays atteignait 7,8% (son taux le plus bas depuis septembre 2012). Le nombre de demandeurs d’emploi inoccupés diminue de manière continue dans les 3 Régions, depuis juillet 2014 en Wallonie, depuis fin 2014 dans la Région de Bruxelles-Capitale et depuis juillet 2015 en Flandre.

L’intérim constitue un indicateur de l’évolution future de l’emploi. Depuis mi-2013, l’activité intérimaire enregistre une évolution à la hausse. En novembre 2015, le nombre d’heures d’intérim prestées a augmenté de 1,56% par rapport au mois d’octobre et de 10,03% sur une base annuelle.

Les indicateurs de confiance tant des consommateurs que des entreprises s’améliorent au cours des derniers mois. Les mesures prises au niveau du coût salarial (saut d’index, norme salariale, réduction des charges dans le cadre du tax shift) engendrent un climat entrepreneurial positif et optimiste et améliorent la compétitivité des entreprises.

La BNB table sur une croissance du PIB de 1,3% pour cette année, relativement similaire à celles de 2014 et 2015. La création nette d’emploi devrait être positive en 2016, avec une hausse nette de 40.400 emplois. Le chômage devrait poursuivre sa tendance à la baisse, avec une diminution de 13.000 personnes, ce qui reste néanmoins modeste.

FEB – Les évolutions conjoncturelles récentes semblent annoncer une reprise de l’économie et du marché du travail. Les mesures mises en place dans le cadre du coût salarial commencent à porter leurs fruits. Ce sont des tendances positives, qu’il convient à présent de renforcer. Car il y a encore du chemin à parcourir, comme le montrent les indicateurs socio-économiques. Poursuivre sur cette voie d’amélioration de la compétitivité des entreprises doit rester un élément central de la politique à venir.

> Retrouvez l’ensemble des indicateurs de la conjoncture et du marché du travail dans notre application FEB RADAR. Téléchargez-la (Android / iOS) ou surfez sur http://febradar.be/fr/ie/.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.