Le Bureau du plan prévoit une croissance économique de 1,2% pour 2015

Dans ses dernières prévisions macro-économiques, le Bureau fédéral du plan prévoit que la croissance économique devrait passer de 1,1% en 2014 à 1,2% en 2015 et 1,3% en 2016. Ces chiffres ne tiennent toutefois pas encore compte des mesures adoptées en juillet 2015 dans le cadre du tax shift.

Raf Van Bulck, CENTRE DE COMPÉTENCE ÉCONOMIE & CONJONCTURE
16 septembre 2015

Par rapport aux prévisions du mois de juin, les perspectives pour 2016 ont été revues à la baisse de 0,2%, et ce en raison du ralentissement important de la croissance dans les économies émergentes. Par ailleurs, la croissance est favorisée par la baisse des prix pétroliers, la dépréciation de l'euro, une politique budgétaire n'ayant plus d'impact négatif sur l'activité économique et un rétablissement persistant dans les économies avancées.

Grâce à la reprise dans les économies avancées et à la dépréciation de l'euro, la croissance des exportations pourrait atteindre 3,4% en 2015. Elle pourrait même se monter à 4,2% en 2016 à la suite d'une croissance accrue sur les marchés étrangers et des évolutions positives des coûts nationaux (conséquence des mesures de compétitivité).

Grâce à l‘augmentation restreinte du coût salarial horaire, l'emploi connaîtrait une forte expansion dans le secteur marchand tant en 2015 qu'en 2016. En revanche, la croissance des emplois via chèques-services ralentit et l'emploi public diminue même. Globalement, l'emploi augmenterait de respectivement 0,6% et 0,7% en 2015 et 2016, ce qui représente quelque 62.000 emplois. Cette croissance de l'emploi soutient également le revenu réel des ménages.

FEB – Les perspectives du Bureau du plan démontrent l’importance et l’utilité des mesures adoptées par le gouvernement en faveur de la compétitivité. Il souligne explicitement leur impact positif sur l’emploi et les exportations. Les mesures prises dans le cadre du tax shift n’ont pu être prises en compte dans cette édition, mais elles auront sans aucun doute des conséquences favorables sur l’emploi.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.