La FEB et le nucléaire : mise au point

Lors de son interview de rentrée, Pieter Timmermans a présenté la vision de la FEB en matière énergétique. Le point relatif à la prolongation de la durée d’exploitation de certains réacteurs nucléaires au-delà de 2025 a suscité de nombreuses réactions de la part de divers protagonistes.

06 septembre 2017

Clarifions les choses d’entrée de jeu : si la FEB propose la prolongation de 2.000 à 3.000 MW de réacteurs nucléaires (sur les 6.000 MW actuellement) au-delà de 2025, c’est pour autant que cela réponde à des conditions techniques (de sécurité et de sûreté des installations – placées sous le contrôle de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire –, de gestion responsable des déchets et de mesures contre la prolifération) et à UNE condition économique: que cela soit profitable aux consommateurs. Il ne s'agit pas non plus de prolonger les réacteurs ayant une cuve avec des défauts dus à l'hydrogène.

Moyennant le respect de ces conditions, la FEB propose de prolonger l’exploitation de réacteurs parce qu’elle a la ferme conviction que le nucléaire:

  • n’impactera pas – ou très marginalement – le développement des renouvelables sauf à considérer que des prix plus bas de l’électricité à cause du nucléaire soient une mauvaise chose pour les consommateurs. Le développement des renouvelables est par ailleurs soutenu dans la vision énergétique de la FEB;
  • est une partie de la solution pour les besoins de capacités identifiés dans l’étude d’Elia, réalisée à la demande du gouvernement, sur la sécurité d’approvisionnement jusqu’en 2027 ;
  • aura un impact à la baisse sur les prix de l’électricité sur le marché (c.-à-d. hors taxes et coût de réseaux);
  • aura un impact positif sur les émissions de CO2 comptabilisées au sein du système européen (ETS) d’échange de quotas d’émission;
  • aura un impact sur les importations (diminution) / exportations (augmentation) d’électricité dans notre pays.

La proposition de prolongation n’est qu’un élément d’un ensemble de politiques et mesures proposé dans la vision énergétique de la FEB. C’est en statuant sur cet ensemble, et pas seulement sur le nucléaire, que les gouvernements développeront une vision commune et offriront un cadre clair et stable aux acteurs de marché qui pourront dès lors investir en connaissance de cause.

> Télécharger ici la vision ‘énergétique’ de la FEB
> Télécharger ici la note détaillée sur le nucléaire


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.