Logistique urbaine : time to move it!

À l’approche des élections communales, la mobilité des personnes – ou son absence – a donné le ton de presque tous les débats. Les solutions intelligentes abondent : plans de circulation, recours privilégié à la mobilité douce, systèmes de partage… et voilà les problèmes de mobilité dans les centres résolus.

Sofie Brutsaert, CENTRE DE COMPÉTENCE DÉVELOPPEMENT DURABLE & MOBILITÉ
10 octobre 2018

Mais est-ce bien le cas ? Chaque individu vivant dans une ville souhaite avoir des commerces à proximité ou se faire livrer des colis à domicile. Certains doivent faire rénover leur cuisine ou leur toit ou, plus grave, faire réparer ce toit en urgence après une averse de grêle (où parquer la grue dans ce cas ?). Les déchets, quels qu’ils soient, doivent être enlevés. Le rôle de la logistique urbaine est pour le moins crucial pour la qualité de vie et l’avenir de nos villes. Ignorer la logistique dans les débats, c’est faire l’autruche.

Au cours des dernières décennies, les villes ont très peu développé de vision en matière de circulation logistique. Elles ont soutenu des projets pilotes dont les résultats sont restés au fond des tiroirs. De nombreuses mesures ont été introduites à l’instinct, pour améliorer la qualité de l’air, la sécurité ou encore les nuisances sonores… Les acteurs logistiques doivent accomplir un tour de force quotidien pour respecter les nombreuses règles restrictives avec des caractéristiques et une signalisation spécifiques dans chaque ville. Et c’est sans compter avec les kilomètres perdus, les nuisances occasionnées par le manque de concertation entre les acteurs, la charge environnementale des solutions inefficaces. Ou les occasions manquées parce qu’on n’ose pas autoriser les livraisons à l’aube ou pendant la nuit.

Peu de villes ont recours à une approche intégrée et procèdent à des mesures avant de prendre des décisions. Il est rare aussi que la communication implique toutes les parties prenantes, y compris les différents services de la ville. Il faut absolument faire mieux ! Nous appelons les villes à jouer un rôle de pionnier dans le Benelux en 2019. Il faut cesser d’agir au coup par coup si nous voulons éviter que les centres des villes se vident de leurs magasins et deviennent de plus en plus chers. Les effets du manque de politique de logistique urbaine coordonnée se font effectivement déjà sentir de cette manière. Œuvrons ensemble à la prospérité de nos centres urbains. Depuis des siècles, ils sont le lieu d’un enrichissement mutuel qui est le moteur de notre économie et de notre progrès.

Nous exhortons les villes à agir en ce sens, à identifier les aides que la technologie peut leur apporter, à adopter des règles et une signalisation claires pour les acteurs logistiques. Il en résultera moins d’infractions, une sécurité accrue et une meilleure planification des livraisons.

Cet appel de la FEB ne restera pas sans suite. Chers futurs élus locaux : soyez prêts à affronter les défis et ne vous enfoncez pas davantage la tête dans le sable.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.