Pourquoi utilisez-vous ou n'utilisez-vous pas encore la lettre de transport numérique ?

La numérisation induit une plus grande efficacité, une productivité accrue et un level playing field plus important. Le secteur logistique aurait – au vu notamment de son caractère international – tout intérêt à informatiser ses processus. Pourtant, la numérisation peine à y faire son chemin.

Sofie Brutsaert, CENTRE DE COMPÉTENCE DÉVELOPPEMENT DURABLE & MOBILITÉ
05 février 2019

Il y a un an environ, un projet pilote Benelux a été lancé pour stimuler l'utilisation de la lettre de voiture électronique (e-CMR) pour les transports de marchandises au sein du Benelux. Or, entre le 1er mars et le 31 décembre 2018, les fournisseurs belges agréés n’ont délivré que 4.234 e-CMR dans le cadre de ce projet pilote. Apparemment, trop d’obstacles font encore barrage au succès de l’e-CMR… 

La FEB souhaite, en collaboration avec l’Agence pour la simplification administrative (ASA), identifier les obstacles que vous rencontrez et mesurer les gains de temps et d’efficacité réalisés par ceux qui utilisent déjà l’e-CMR. Cette information est capitale pour poursuivre le processus de numérisation dans le secteur logistique et pour étendre ce test au niveau européen. Les premières propositions législatives y sont d’ailleurs déjà en discussion. 

La FEB ou l’un de ses partenaires vous enverront indubitablement dans les prochains jours un mail vous demandant de participer à cette enquête. Celle-ci porte sur les motivations qui poussent les chargeurs et les transporteurs à mettre en œuvre ou pas l’e-CMR. Nous vous invitons à y prêter l’oreille autant que possible afin que nous puissions faire des analyses pertinentes et défendre l’option la plus appropriée pour l’avenir. 

Cette enquête bénéficie du soutien des cabinets De Backer et Bellot et est réalisée avec l’aide de Febetra, la Fédération d'employeurs pour le commerce international, le transport et la logistique, et du SPF Mobilité. Nous remercions également l'organisation de chargeurs OTM et la Confédération des expéditeurs de Belgique (CEB) pour sa contribution à la diffusion du questionnaire.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.