Les entreprises, leviers indispensables vers la durabilité

Depuis lundi, la COP23 (Conference of the Parties) sur le Climat bat son plein à Bonn. Des millions de gens à travers la planète ont les yeux fixés sur cet évènement médiatisé. Les ‘mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques’ sont aussi un des 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, qui ont pour finalité la création d’un monde globalement durable, c’est-à-dire ‘socialement équitable, sûr d’un point de vue environnemental et économiquement prospère’. De plus en plus d’entreprises s’engagent dans une démarche de développement durable. Celles qui le font ont toutes un point commun : elles sont profondément convaincues que leur contribution est nécessaire et bénéfique.

Vanessa Biebel, CENTRE DE COMPÉTENCE DÉVELOPPEMENT DURABLE & MOBILITÉ
08 novembre 2017

Considéré jusqu’il n’y a pas si longtemps comme périphérique, le développement durable devient central et stratégique dans la vie des entreprises. Comment l’intègrent-elles dans leur business model ? Le magazine REFLECT de la FEB vous propose de le découvrir à travers une série de témoignages.

Celui de Jean-Pierre Clamadieu, CEO de Solvay, qui déclare que « les ODD constituent le nouvel agenda global du développement durable ». Géant belge de la chimie depuis 150 ans, Solvay s’engage perpétuellement à développer des produits plus durables et mise énormément sur l’innovation, comme le montre l’emblématique Solar Impulse, premier avion solaire à avoir fait le tour de la Planète. À côté de ce géant, la petite Start-up belge Made & More propose une ligne de vêtements durable. Pour sa jeune fondatrice, Stéphanie Fellen, « en 2017, la performance d’une entreprise ne repose plus uniquement sur les bénéfices et la croissance ». La société sélectionne rigoureusement ces matières premières et propose même, sur certains articles, la garantie à vie. Dans un tout autre secteur, Cartamundi occupe la tête du marché mondial des jeux de cartes et de société. L’entreprise se concentre sur 4 ODD et particulièrement sur celui relatif aux droits des enfants, avec une collaboration active avec Unicef. « S’intéresser aux ODD profite également au bien-être des collaborateurs et donc à l’entreprise », confie Chris Van Doorselaer, CEO. Chez IBA, fournisseur mondial de protonthérapie pour le traitement de cancer, les ODD sont utilisées comme puissants guidelines pour juger de sa performance à résoudre les défis mondiaux. Olivier Legrain, son CEO, encourage les entreprises à « se mettre au service de la société, qui elle-même s’inscrit en locataire de la planète, dont les limites sont connues et finies ». Enfin, les sociétés bancaires ont aussi un rôle essentiel dans l’atteinte de ces Objectifs de développement durable. Le Directeur CSR et Public Relations de BNP Paribas Fortis Wilfried Remans révèle que « plus de 200 entreprises se sont vues refuser un financement en raison du non-respect de conditions environnementales ou des droits de l’homme ». La Banque s’engage aussi activement dans la lutte contre le changement climatique et la promotion de l’emploi.

> Retrouvez les témoignages de Stéphanie Fellen (CEO de Made & More), Chris Van Doorselaer (CEO de Cartamundi) et Wilfried Remans (Directeur CSR et Public Relations de BNP Paribas Fortis)
> Lire ‘17 ODD – Entreprises et fédérations sectorielles contribuent
> Lire l'intégralité du magazine en version PDF


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.