Lever les obstacles à l’intégration des personnes handicapées

La fraction CD&V a introduit un projet de résolution prévoyant plusieurs mesures pour améliorer la mise à l’emploi de personnes handicapées. Des mesures sont proposées tant pour le secteur public que pour le secteur privé.

 

Michèle Claus, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
30 mai 2017

Pour le secteur privé, les auteurs préconisent une analyse de la possibilité d’introduire des quotas, la création d’un guichet unique, un meilleur soutien aux entreprises qui envisagent d’engager une personne handicapée, l’offre de stages en entreprise et une réflexion sur les pièges à l’emploi, telle que la perte de l’allocation d’intégration en cas d’embauche.

Les organisations d’employeurs ont indiqué que, si elles ne peuvent marquer accord sur des quotas ou chiffres cibles, elles voient d’autres leviers sur lesquels il faut agir pour améliorer le taux d’occupation des personnes handicapées :

-        Faciliter la mobilité des personnes handicapées en offrant une meilleure infrastructure publique de qualité telle qu’aux Pays-Bas (trottoirs, pistes cyclables, transport public…). Notre population vieillissante en bénéficierait aussi ;

-        Assurer une meilleure adéquation entre les compétences recherchées par les entreprises et celles acquises par les jeunes. Pour ce faire, les listes de métiers à pénurie sont une source d’inspiration ;

-        Améliorer la formation professionnelle et le taux de qualification des personnes handicapées grâce à une scolarité plus inclusive, tel que cela se fait dans les pays nordiques (et en octroyant aux écoles les moyens nécessaires) ;

-        Soutenir les formations en alternance et les stages, comme cela se fait en Allemagne et en Autriche ;

-        Offrir soutien et conseil aux entreprises qui ne voient pas quel type de handicap est compatible avec quel type d’emploi et n’ont pas connaissance de tous les moyens digitaux et autres qui permettent de compenser un handicap ;

-        Inviter les médias et les écoles de cinéma à faire connaître les collaborations fructueuses entre entreprises et personnes handicapées ;

-        Supprimer les pièges à l’emploi.

Les entreprises sont prêtes à offrir leurs chances à des personnes compétentes, qu’elles soient handicapées ou non, mais ont besoin pour cela de soutien et mesures d’accompagnement sans bureaucratie.

> Si vous souhaitez offrir un stage ou un emploi à des candidats compétents, consultez www.diversicom.be; www.braille.be


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.