Osons recruter de manière ‘plus diverse’

« Il faut prendre plus de risques dans le recrutement » c’est le message lancé par Pieter Timmermans lors d’un événement organisé en partenariat avec UNIA, le centre interfédéral pour l’égalité des chances.

26 avril 2017

Le but de cet événement était de présenter aux entreprises les outils eDiv. Ces derniers sont une première bonne approche pour la gestion de la diversité sur un lieu de travail. Ils présentent en effet des situations que peuvent rencontrer les employeurs lorsqu’ils sont confrontés à des travailleurs en situation de handicap ou d’une autre confession religieuse par exemple. 

Si la FEB ne partage pas toutes les mesures préconisées par UNIA en matière de lutte contre la discrimination, nous sommes néanmoins convaincus que du travail doit encore être fait en matière de diversité sur le lieu de travail. La FEB est persuadée que des candidats issus d’autres horizons ou souffrant d’un handicap, ou encore les jeunes et les plus âgés peuvent s’avérer efficaces dans la recherche de solutions, de produits et de débouchés auxquels on ne pense peut-être pas spontanément. 

En osant prendre un peu plus de risques ‘calculés’ lors du recrutement de nouveaux collaborateurs, nous élargissons notre ‘vivier de candidats’ à des groupes cibles que nous connaissons moins. Ce faisant, nous pouvons offrir une chance de travailler à des personnes qui ont plus difficilement accès au marché du travail, mais nous pouvons peut-être aussi trouver un talent inespéré.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.