Les objectifs de développement durable : une opportunité de 12.000 milliards de dollars

Le monde est à un tournant. Comment pouvons-nous réaliser une économie durable dans un monde où les inégalités ne cessent de grandir, où le changement climatique affecte des milliers de personnes et les pousse à prendre la fuite, où des pays se replient de plus en plus sur eux-mêmes, et où la biodiversité est en déclin ? Les objectifs de développement durable ne sont pas que des objectifs, mais aussi un cadre pour remettre la planète dans une perspective durable. La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) a rédigé une publication pour présenter les défis de notre Planète qui peuvent offrir aussi des opportunités commerciales.  Elle peut inspirer les entreprises et leurs dirigeants.

Bart Croes / Sophie Sine, COMMUNICATION & EVENTS
27 septembre 2017

Les ODD sont 17 objectifs qui misent sur la durabilité. Ils sont conçus par les Nations unies, remplacent les objectifs du Millénaire et restent en vigueur jusqu’en 2030. Les 15 premiers objectifs misent sur les trois P de People, Planet et Prosperity. En 2015, on y a ajouté les notions de Peace et Partnership. Le but final est parfaitement légitime : créer un monde où le changement est durable.

L’intérêt sociétal dans l’intérêt de l’entreprise

Une entreprise qui ne contribue pas positivement à la société s’isole à terme et est de plus en plus abandonnée par le consommateur, le collaborateur et l’actionnaire. Les 17 ODD  constituent donc un important fil conducteur pour les entreprises qui souhaitent maximiser l'impact positif de leurs activités. Le CEO d’Unilever, Paul Polman, ambassadeur SDG des Nations-Unies nous a également accordé une interview inspirante dans ce Reflect. « On ne doit pas se contenter d’être moins mauvais, il faut un modèle proactif qui répond aux défis du monde ».

Une opportunité économique… de 12 000 milliards USD

En prenant part à la mise en œuvre des 17 Objectifs de développement durable, les entreprises s’ouvrent à de nouvelles opportunités de croissance, renforcent leur responsabilité sociétale et performent mieux. Selon le Forum économique mondial, la rentabilité des efforts grandira à mesure que le monde dans son ensemble atteindra les objectifs. Ses recherches montrent que les ODD ouvrent 60 opportunités de marché pour une valeur totale de 12.000 milliard USD, et ce grâce aux gains de productivité et de revenus commerciaux dans l'alimentation et l'agriculture, les villes, l'énergie et les matériaux et la santé et le bien-être.

« Dans un monde en évolution constante, les entreprises belges doivent jouer un rôle de pionnier dans le développement durable. Les entreprises se doivent de créer de la valeur économique bien entendu, mais également d’accroître la valeur sociétale et environnementale. La société attend d'elles la prise en main de l’ensemble des leviers dont elles disposent et qu’elles endossent leurs propres responsabilités, explique Vanessa Biebel, conseiller au sein du département Développement durable de la FEB.

Bonnes pratiques

Vous pouvez consulter le Reflect via ce lien. Vous y trouverez aussi quelques ‘bonnes pratiques’ d’entreprises belges qui prônent le développement durable, comme Cartamundi, Solvay et Made&More.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.