Un vent nouveau souffle sur les douanes et accises

Le nouveau code douanier de l’Union entrera en vigueur le 1er mai prochain. Outre des simplifications importantes, il devrait permettre de manière évolutive, au terme d’une période de transition, de créer un environnement douanier entièrement électronique et harmonisé pour tous les pays de l’Union d’ici fin 2020. Dans le même temps, le plan de politique du Ministre des Finances, adopté l’année dernière, a fixé des priorités stratégiques et opérationnelles ambitieuses pour 2015 – 2019, avec pour volonté de hisser la douane belge de la 11ème place vers le top 3 du Logistic Performance Index de la Banque mondiale.

Bart Croes / Sophie Sine, COMMUNICATION & EVENTS
25 avril 2016

Les récents évènements qui ont frappés la Belgique rendent plus nécessaire que jamais une bonne collaboration entre la douane et les entreprises. Plus de « compliance » volontaire couplée avec une facilitation des procédures, devrait permettre à la douane de consacrer plus de temps et de moyens à ses tâches de sécurité. Ces changements législatifs et ces priorités stratégiques ont été suivis et accompagnés activement depuis plus de 5 ans au sein du Forum National Douane et Accises, une plateforme de concertation unique en son genre entre l’Administration et les entreprises. L’entrée en vigueur du nouveau code douanier place tous les acteurs concernés face une nouvelle ère qui doit aboutir à une opérationnalisation réussie de tous ces changements d’ici la fin 2020. Tant au sein de l’administration qu’auprès de tous les opérateurs économiques.

Ces nouveaux défis appellent un renouvellement des structures de concertation et un nouveau souffle dans les travaux pour être relevés avec succès. C’est pourquoi, ce lundi, à l’issue de la réunion annuelle du Comité stratégique du Forum National, le Ministre des Finances, l’Administrateur Général des Douanes et Accises et les administrateurs délégués de la FEB, de BECI du VOKA et de l’UWE ont signé une déclaration d’intention visant à évaluer ensemble l’organisation et le fonctionnement du Forum et à traduire toutes les conclusions de cette évaluation d’ici l’automne dans un nouveau protocole de collaboration.

Pieter Timmermans, administrateur délégué de la FEB : ‘La collaboration extrêmement constructive et fructueuse entre la douane belge et les entreprises a permis d’anticiper et de gérer avec succès les nombreux changements que nous avons connus jusqu’à ce jour. Elle a également permis de développer une vision commune et partagée. En signant cette déclaration d’intention aujourd’hui, c’est un nouvel élan et du souffle nouveau que nous voulons lui insuffler, afin de relever ensemble et avec succès les défis colossaux des 5 prochaines années.’


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.