Tasty and Healthy Food – L’agro-alimentaire 2.0

Le Forum annuel de la FEB s’est tenu le 20 septembre dernier. Il était consacré cette année au thème ‘Innovation Across Borders’. Plus 700 entrepreneurs expérimentés, représentants de start-ups, responsables politiques et scientifiques y participaient. Nous revenons chaque semaine sur une des sessions de ce Forum FEB. C’est le tour aujourd’hui de celle intitulée Tasty and Healthy Food.

Vanessa Biebel, CENTRE DE COMPÉTENCE DÉVELOPPEMENT DURABLE & MOBILITÉ
08 novembre 2016

Si le chocolat et la bière font la renommée de notre pays dans le monde entier, il serait outrageux de restreindre la filière agro-alimentaire belge à ceux-ci. Cette filière constitue un des fleurons de notre économie. Une industrie innovante à plus d’un titre, avec une croissance constante, une balance commerciale positive et un taux d’emploi constant (95.000 emplois). Le secteur est composé de 7.400 entreprises, dont une multitude de PME. Les défis restent entre autres le handicap salarial et la croissance des prix de l’électricité. L’innovation du secteur est supportée par deux pôles de compétitivité : Flander’s Food et Wagralim.

Après une introduction de Nadia Lapage (FEVIA, la fédération professionnelle coupole de l’industrie alimentaire belge), trois entreprises ont présenté leur application innovante dans le domaine agro-alimentaire :

-        Le Smart Gastronomy Lab applique l’impression 3D au domaine alimentaire. Gaëtan Richard nous a mis l’eau à la bouche en présentant la start-up qui produit du chocolat 3D. Ceci permet de produire des formes originales impossibles à obtenir par des techniques traditionnelles (moules). Des questions liées à la propriété intellectuelle ont été posées.


-        Grâce à un partenariat privé-université, Peter Coucke (Ovyta) a expliqué comment leurs œufs enrichis aux omega-3 se sont fait une place dans le commerce de détail dominé par les distributeurs de supermarchés. Cette différentiation a pu se faire grâce au développement d’aliments améliorés à base d’huile de lin et d’algues séchées riches en oméga-3, excellents pour la santé. 

-        Puratos pratique l’innovation à l’échelle nationale et internationale. Filip Arnaut a présenté des exemples de produits et solutions innovants dans les secteurs de la boulangerie, de la pâtisserie et du chocolat. Les obstacles à l’innovation sont le cadre législatif complexe et qui change en permanence ainsi que le passage du processus artisanal à un processus industriel.

Le débat a rassemblé Pierre Léonard (Cabinet du ministre Marcourt), Leo Borms (Vitaline),  Nadia Lapage (Fevia) et Inge Arents (Flander’s Food).La Belgique reste attractive pour certains aspects liés à la recherche et développement (qualité des pôles de compétitivité, subsides, brevets). D’autres aspects freinent l’innovation, essentiellement la législation complexe et en constante évolution, source d’insécurité juridique pour les entreprises.  Enfin, si la collaboration entre pôles (national et européen) doit encore être renforcée, ceux-ci ont permis à des PME d’avoir accès à de nouvelles innovations techniques. 

Curieux d’en savoir plus ? Les résumés des projets d’innovation présentés lors de cette session, tous comme 40 autres projets inspirants, sont présentés dans notre magazine REFLECT – Innovation : - de frontières pour + d’opportunités


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.