Séminaire FEB/ICC sur les opportunités de l’accord CETA pour les entreprises belges

La FEB a organisé aujourd’hui un séminaire d’information sur les aspects essentiels de l’accord CETA et sur les modalités pratiques de sa mise en œuvre. L’objectif du séminaire était d’aider les entreprises belges à profiter pleinement des opportunités offertes par l’accord, entré en vigueur à titre provisoire jeudi dernier. L’évènement, organisé en partenariat avec ICC Begique et FEVIA, a rassemblé plus de 160 participants et orateurs de tous horizons : dirigeants d’entreprises, entrepreneurs, experts et décideurs politiques belges, européens et canadiens.

Julien Thomas, CENTRE DE COMPÉTENCE EUROPE & INTERNATIONAL
25 septembre 2017

Parmi les invités d’honneur figuraient Kris Peeters, vice-Premier ministre et ministre belge de l’Économie, Olivier Nicoloff, ambassadeur du Canada en Belgique, et Mauricio Petriccione, directeur général adjoint à la DG Trade et principal négociateur du CETA pour l’UE. Au cours de l’après-midi, trois workshops interactifs ont été menés en parallèle, avec pour objectif d’identifier et d’examiner les principaux avantages et changements liés à l’accord.

Pieter Timmermans, CEO de la FEB, a introduit le séminaire en rappelant l’importance du commerce international pour l’économie belge, notamment de par sa spécialisation dans des produits semi-finis. Par son appel à la ratification rapide de l’accord CETA par les autorités belges, Pieter Timmermans a confirmé le soutien du secteur privé à cette initiative européenne. Pour la FEB, la mise en place d’accords de libre-échange doit être utilisée comme cadre de la globalisation afin d’en définir les règles.

Kris Peeters, Olivier Nicoloff et Mauricio Petriccione se sont ensuite exprimés sur le soutien de leurs autorités respectives à l’accord CETA.

S’en sont suivis trois workshops abordant le sujet de manière spécifique pour les biens, les services et le secteur agro-alimentaire. Le premier workshop portait sur l’accès facilité au marché canadien et la convergence réglementaire pour les biens. Les experts ont abordé les implications et questions soulevées par l’élimination des droits de douanes et la réduction des barrières non tarifaires, les règles et procédures d’origine, le renforcement des droits de propriété intellectuelle et l’accès aux marchés publics. Le deuxième workshop, consacré aux services, portait sur l’accès facilité pour le personnel d’entreprises européennes au marché canadien, la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles et l’accès aux marchés publics. Le secteur de l’agro-alimentaire, de par sa spécificité dans un contexte de commerce international, a fait l’objet d’un troisième workshop. Y ont été abordées les conséquences économiques de l’accord pour ce secteur, les exigences et règles pour le commerce d’aliments dans le cadre de l’accord ainsi que les exceptions qui y sont attachées. Chaque workshop a été suivi par une séance de questions-réponses.

En conclusion de cet après-midi très enrichissant, Bernard Gilliot, président de la FEB, a salué les efforts de l’UE pour dynamiser nos échanges internationaux et a encouragé nos entreprises à en tirer le maximum de bénéfices. Le secteur privé reste cependant critique vis-à-vis de certains développements possibles : alors que le projet de séparation des accords de libre-échange selon le partage des compétences entre l’UE et ses États membres est soutenu par la FEB, la proposition de mécanisme européen de filtrage des investissements reçoit quant à elle un accueil plutôt défavorable.

Le séminaire s’est clôturé sur un traditionnel networking cocktail qui a permis aux participants de partager leur expérience et d’échanger leur point de vue de manière plus informelle.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.