La FEB participe à la mission en Corée

Une délégation de plus de 200 chefs d’entreprise accompagnait cette semaine S.A.R. la Princesse Astrid en mission en Corée du Sud. La FEB était du voyage et a organisé au cours de cette mission économique plusieurs activités pour donner la parole aux entrepreneurs belges à l’étranger.

Benoit Monteyne, CENTRE DE COMPÉTENCE EUROPE & INTERNATIONAL
13 juin 2017

En collaboration avec l’ambassade de Belgique à Séoul, la FEB a organisé un déjeuner-débat ‘business to government’ (B2G) en présence du Deputy Minister coréen du Commerce. 

Dans son mot d’accueil, Pieter Timmermans, administrateur délégué de la FEB, a souligné que les échanges avec la Corée du Sud, 36e marché d’exportation de la Belgique, se sont sensiblement simplifiés depuis l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre l’UE et la Corée en 2011. Grâce à la suppression de divers prélèvements douaniers et à la collaboration en matière réglementaire, les exportations de biens et de services de l’UE vers la Corée ont fortement augmenté. On constate également que les Coréens exportent plus vers l’Europe. Une évolution incontestablement favorable aux deux partenaires, a-t-il souligné. 

Le Deputy Minister coréen a parlé aux participants du climat d’entreprise en Corée et des actions entreprises, notamment sur le plan fiscal, pour attirer les investissements. Après son intervention, plusieurs chefs d’entreprises belges qui ont des investissements dans le pays ont eu l’occasion de discuter de questions de politique coréenne. Pieter De Crem, secrétaire d’État au Commerce extérieur, a conclu le déjeuner-débat en soulignant l’importance de cette mission et de ce volet B2G pour continuer à renforcer les relations économiques bilatérales entre la Corée et notre pays. 

La FEB a également organisé son traditionnel ‘Success Stories Breakfast’. Pendant ce petit-déjeuner, une dizaine d’entrepreneurs belges ont eu l’occasion, avec un partenaire local, de présenter à la Princesse et aux ministres leurs success stories en Corée. Les différents témoignages de chefs d’entreprise de l’industrie alimentaire, des TIC, de l’électronique et de la pharmacie ont démontré que la Corée, 4e économie asiatique, offre de nombreuses opportunités aux entreprises belges. On a également pu constater que les réductions tarifaires résultant de l’accord de libre-échange ont permis de renforcer la position concurrentielle des entreprises belges. Les chefs d’entreprise restent néanmoins confrontés à de difficiles défis. Les ministres présents ont pris bonne note de ces difficultés et ont pu en faire part lors des contacts officiels avec les responsables politiques coréens.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.