Les organisations patronales discutent des priorités internationales à Istanbul

Les organisations patronales nationales de la région européenne et eurasienne, membres de l'Organisation internationale des employeurs (OIE), se sont comme chaque année réunies pour discuter de l'actualité politique et socio-économique et de leurs priorités pour l'an prochain. Cette fois, c'est la Turquie qui a accueilli les participants les 5 et 6 octobre derniers.

Kris De Meester, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
18 octobre 2017

Heinz Koller, le directeur régional pour l'Europe et l'Asie centrale, a présenté, en guise d'introduction, un aperçu des activités prévues par l'Organisation internationale des employeurs (OIE), suivi d'une discussion sur le rôle que les employeurs accordent à l'OIE. Il en est ressorti qu'ils veulent davantage mettre l'accent sur les possibilités de relance et l'exploitation des opportunités. À la suite des élections organisées récemment dans plusieurs pays, les participants en ont examiné l’impact sur le marché du travail et les relations sociales. Il y a aussi eu un débat très animé sur les mécanismes de supervision de l'OIE et du Conseil de l'Europe, en raison d'une ingérence croissante dans les affaires nationales. Notons également l'échange particulièrement intéressant sur la création d'un environnement dans lequel les entreprises peuvent croître et prospérer : mythe ou réalité ?


Il a également été longuement question des défis et des opportunités que pourrait apporter l'avenir du monde du travail, avec un accent sur les 'nouvelles' formes de travail et d'organisation du travail et sur une nouvelle approche de la formation et de l'enseignement visant à mieux armer les jeunes et les entreprises pour cet avenir.

FEB – La FEB approuve la dynamique dont témoigne l'OIE dans bon nombre de dossiers internationaux essentiels pour les employeurs. L'expertise au niveau international, complétée par les connaissances des fédérations membres et de leur réseau d'entreprises, est indispensable pour renforcer la position des entreprises en général et des entreprises durables en particulier dans un monde de plus en plus globalisé.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.