Mission en Corée : Break a record !

Ils sont environ 200, les hommes et femmes d’affaires qui survoleront samedi le continent eurasiatique pour se rendre en Corée du Sud dans le sillage de la princesse Astrid. Chez nous, ce pays est surtout connu grâce à la Coupe du monde de football en 2002 et au tube du rapper Psy, dont le titre ‘Gangnam Style’ a battu le record de la vidéo la plus regardée sur YouTube. Mais les quelque 100 entreprises participantes, qui sont aussi bien des start-ups ambitieuses que des PME familiales ou des sociétés confirmées du BEL20, ont conscience que ce pays a bien plus à offrir que quelques airs de pop.

Pieter Timmermans, ADMINISTRATEUR DÉLÉGUÉ
08 juin 2017

La Corée : un pays d’exportation attrayant
Depuis quelques années, la Corée du Sud, 4e économie de l’Asie, enregistre une croissance honorable d’environ 3% et compte plus de 50 millions de consommateurs. Il s’agit donc d’un marché intéressant pour nos produits et services innovateurs belges. Dans leur quête de nouvelles opportunités en Corée du Sud, les participants bénéficient du plein soutien de la princesse Astrid et des ministres fédéraux et régionaux en charge de la promotion de nos exportations. Les entrepreneurs, issus d’un vaste éventail de secteurs, ont bien conscience de la portée d’une telle mission économique princière. Mes propres expériences et quelques entretiens préparatoires avec les chefs d’entreprise m’ont appris que ces missions améliorent l’accès à de nouveaux marchés dans tous les coins du monde et facilitent nettement la recherche d’informations, de clients ou de partenaires potentiels pour nos entreprises.

Par ailleurs, l’accord de libre-échange conclu entre l’Europe et la Corée du Sud facilite lui aussi les relations avec ce pays hautement technologique. Six ans après l’entrée en vigueur de cet accord ‘nouvelle génération’, on peut affirmer qu’il est un véritable succès pour les deux partenaires. En effet, les exportations de marchandises au départ de l’UE vers la Corée du Sud ont augmenté d’environ 55%, et les exportations de services de plus de 10%. Grâce aux flux commerciaux plus fluides, l’UE est même parvenue à transformer son déficit en excédent commercial. Mais, à l’inverse aussi, les exportations coréennes ont augmenté, de même que le nombre d’investissements européens en Corée. Bref, il s’agit d’une situation win-win pour les deux parties.

#Yes2Trade
La montée du protectionnisme dans le monde et les sources de tensions et de conflits géopolitiques ... compliquent sensiblement les affaires internationales. Une telle mission remplit donc, avec le soutien enthousiaste des agences à l'exportation des régions et de leurs attachés commerciaux, un objectif important, à savoir défendre nos intérêts économiques sur les marchés internationaux. Les accords européens de commerce et d'investissement contribuent eux aussi à faciliter les affaires internationales pour bon nombre d'entrepreneurs. Ces aides sont les bienvenues car il n'est pas évident de se tourner vers l'étranger et la route est semée d’embûches. De plus, elles se soldent par des avantages non seulement pour les entreprises : lorsque celles-ci enregistrent de bonnes performances à l'international, elles créent plus d'emploi en Belgique et présentent une valeur ajoutée plus importante. En résumé, une situation win-win pour nous tous.

Autrement phénoménale
On dénombre une vingtaine d'entreprises belges qui ont déjà investi en Corée ou y ont lancé avec succès des entreprises conjointes. Cette mission économique leur permettra de renforcer leur position. Mais les entreprises en prospection auront pour leur part la possibilité de promouvoir leurs projets durant les différents séminaires, contacts avec les autorités locales, réunions B2B et événements de réseautage.

Je suis convaincu que les Coréens seront impressionnés par notre pays ‘autrement phénoménal’ et par l'expertise de ses chefs d'entreprise. En tous cas, nous soutenons pleinement nos entreprises !

Aux chefs d'entreprise : faites comme Psy, Break a record !

Pieter Timmermans, administrateur délégué


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.