Contrôle des demandeurs d’emploi : les nouveaux chiffres constituent un signal d’alarme

Le monitoring récent des chiffres régionaux sur le suivi du comportement de recherche des chômeurs révèle une baisse considérable du nombre de sanctions infligées par les services de l'emploi aux chômeurs qui ne font pas assez d'efforts pour trouver du travail. Ainsi, le nombre total de sanctions en matière de disponibilité active est tombé de 17.138 en 2015 à 8.263 en 2016, soit moins de la moitié.

Bart Croes / Sophie Sine, COMMUNICATION & EVENTS
09 mars 2017

Selon la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), ce constat suscite des questions, car le nombre de chômeurs n'a pas diminué proportionnellement et le nombre de postes vacants sur le marché de l’emploi augmente à vue d'œil : de 83.000 en 2014, 90.000 en 2015 à plus de 100.000 en 2016 (Eurostat). Les annonces concernant les milliers de travailleurs recherchés dans le secteur de la construction et les centaines de postes vacants dans l’industrie automobile n’y sont pas étrangères. Ces postes vacants ouvrent des perspectives, mais ils doivent être pourvus pour ne pas freiner la croissance.

'C'est un point d'attention important, particulièrement dans le contexte actuel de guerre des talents et de pénurie croissante sur le marché du travail, où il faut activer toute la main-d’œuvre disponible.', affirme Bart Buysse, directeur général de la FEB.

'Nous espérons que les régions utiliseront les chiffres pour clarifier la situation et peaufiner leurs procédures en vue d'une activation suffisante par le biais de l'accompagnement, mais aussi d'un contrôle adéquat. Un contrôle effectif des efforts fournis par les chômeurs pour trouver un emploi est important dans le cadre d'une politique active du marché du travail et du chômage. Les sanctions ne sont bien sûr pas un objectif en soi, mais elles sont souvent nécessaires. Un bon suivi doit aller de pair avec un bon accompagnement. Mais il faut veiller à préserver l'équilibre entre les deux', conclut Bart Buysse.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.