Avis du CNT sur le congé-éducation

Les partenaires sociaux ont émis un avis (n°2005) partiellement divisé sur un projet d’arrêté royal relatif au congé-éducation. Cet AR prévoit l’indexation du montant plafonné du salaire de référence payé au travailleur qui bénéficie d’un congé-éducation. Pour l’année 2016-2017, ce plafond s’élèvera à 2.815 EUR.

Michèle Claus, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
29 novembre 2016

Tant les employeurs que les syndicats ont marqué accord sur cette indexation. Toutefois, les syndicats insistent pour que l’on rattrape l’indexation non mise en œuvre en 2011-2012.

Les employeurs ont fait remarquer qu’un tel rattrapage d’index augmenterait encore l’écart entre le salaire payé au travailleur qui s’absente pour cause de formation (choisie par le travailleur) et le remboursement de ce salaire aux employeurs par les autorités.

En effet, le premier montant est indexé (compétence du gouvernement fédéral) tandis que le deuxième montant ne l’est pas (compétence des Communautés).

FEB – Les employeurs insistent pour que l’on maintienne un parallélisme entre le salaire que l’employeur préfinance pendant le congé-éducation payé et le montant qu’on lui rembourse deux ans plus tard.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.