Nouvelle évaluation positive de l'engagement de stage

L'engagement obligatoire des employeurs d'offrir des stages à concurrence de 1% de leur effectif du personnel a été largement atteint, tout comme l'année dernière. En 2016, tous les employeurs ont en effet proposé ensemble un nombre de places de stage égal à 1,4% de leur effectif global du personnel. Ces résultats sont issus du rapport publié le 4 octobre dernier par le Conseil national du travail et le Conseil central de l’économie.

Hannah Snoeck, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
18 octobre 2017

Avec Young Talent in Action (YTIA), la FEB entend jeter des ponts entre les différents acteurs concernés, à savoir principalement les responsables politique, les employeurs, l'enseignement et les jeunes eux-mêmes. En 2015, l'objectif commun consistait à faire baisser le chômage des jeunes d’un quart d’ici à la fin de la législature. La tendance est positive, mais doit se poursuivre. Notre seconde édition du forum YTIA, qui s'est tenue le 2 octobre dernier, a également connu un franc succès. La FEB l'a conclue par une série de recommandations adressées aux différents acteurs. Des résultats ne pourront être obtenus que si chacun prend ses responsabilités. Grâce notamment à une meilleure collaboration, plus intense, entre l'enseignement et les entreprises, il est possible d’enrichir la formation, de combiner la théorie et la pratique et de permettre aux jeunes de se familiariser avec la vie en entreprise et de vivre une première expérience de travail. Ainsi, le fait de proposer des places de stage s'inscrit dans le cadre des actions que peuvent entreprendre les employeurs en collaboration avec l'enseignement.

FEB – Faut-il dès lors vraiment imposer un quota ? Les chiffres parlent d'eux-mêmes : depuis plusieurs années déjà, les employeurs s'acquittent largement de cette obligation. Le succès persistant de YTIA et le soutien que les employeurs accordent à cette initiative indiquent que eux aussi investissent dans les jeunes et font de leur avenir une priorité.

 


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.