Réaction de la FEB aux prévisions du Comité d’étude sur le vieillissement : le taux d'emploi doit encore augmenter

Les dépenses sociales augmenteront de 2,3 points de pourcentage du PIB entre 2016 et 2060. Telles sont les dernières prévisions du Comité d’étude sur le vieillissement. Pieter Timmermans, administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), espère que les gouvernements fédéral et régionaux mèneront les réformes socio-économiques nécessaires pour encore relever le taux d'emploi et ainsi continuer à garantir la soutenabilité de la sécurité sociale.

Bart Croes / Sophie Sine, COMMUNICATION & EVENTS
12 juillet 2017

Les dépenses sociales passeront de 25,3% du PIB en 2016 à 27,6% en 2060. Cette hausse est principalement imputable à des dépenses plus élevées dans les pensions et les soins de santé. Pour la FEB, il convient de travailler simultanément sur deux axes à moyen terme.

Pieter Timmermans : ‘Des mesures supplémentaires pour faire augmenter le taux d'emploi doivent intervenir au cours des prochaines années. Durant cette législature, plusieurs initiatives visant à stimuler la création d'emploi ont été prises et portent leurs fruits. Cette politique de création d'emploi par le biais d'entreprises compétitives doit être maintenue sans relâche. La difficulté à pourvoir les emplois vacants constitue toutefois un problème majeur et un frein à la poursuite du relèvement du taux d'emploi. Tous les niveaux de pouvoir doivent maintenant s'atteler à cette problématique.’


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.