Une ambitieuse réforme des pensions en concertation avec les partenaires sociaux

Ce lundi 24 novembre, le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine a rencontré les partenaires sociaux membres du comité de gestion de l’Office national des pensions. Il a exposé les principales mesures de l’accord gouvernemental largement inspirées du rapport de la Commission sur la réforme des pensions : modifications des conditions de la pension anticipée, augmentation de l’âge légal de la pension (66 ans en 2025, 67 ans en 2030), mise en place d’un système à points et volonté de créer un système de pension partielle. 

Catherine Vermeersch, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
26 novembre 2014

Il a également annoncé une concertation des partenaires sociaux à propos de la fixation d’une liste de métiers lourds bénéficiant de modalités de calcul plus favorables, de la possibilité de mettre en place un dispositif de pension partielle et de la création du système de pension à points.

À cette occasion, la FEB a rappelé que les pensions légales doivent tenir compte de l’évolution démographique et être budgétairement soutenables. La décision d’augmenter l’âge légal de la retraite, comme c’est déjà le cas dans de nombreux pays de l’Union européenne, est un signal positif. Toutefois, il est essentiel de prendre simultanément des mesures de nature à augmenter l’âge effectif de la retraite. Il convient également de renforcer le lien entre les prestations de travail effectives et le montant de la pension en valorisant le travail effectif et en poursuivant la réforme des périodes assimilées. Les pensions complémentaires, pour lesquelles l’employeur prend de grandes responsabilités financières, doivent, quant à elles, rester attrayantes pour développer un système de pension basé sur plusieurs piliers.

FEB – La FEB se réjouit d’être associée, avec les autres partenaires sociaux, aux travaux dans le cadre de cette ambitieuse réforme des pensions.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.