La ‘fraude au président’ : une forme d’escroquerie aux entreprises en forte augmentation

La fraude au président ou Social Engineering est une forme d’escroquerie  de plus en plus répandue et susceptible de toucher toutes les entreprises. Cette fraude est organisée au niveau international et structurée sur le plan d’un véritable business model, reposant sur une connaissance préalable approfondie des entreprises visées, acquise sur internet et via les réseaux sociaux.

Nathalie Ragheno, CENTRE DE COMPÉTENCE DROIT & ENTREPRISE
24 mars 2015

Les scénarios mis en œuvre pour ce type d’escroquerie sont très variables, mais on y retrouve une trame commune.

L’escroc, qui se fait souvent passer pour le président, le CEO ou le CFO de l’entreprise, contacte par téléphone ou par e-mail une personne clé ayant accès aux comptes de l’entreprise et exige la plus grande confidentialité par rapport à son appel. La finalité est toujours d’exécuter un paiement dans l’urgence.

Les conséquences de ces escroqueries peuvent être dramatiques pour les entreprises concernées. Depuis septembre 2010, 32 enquêtes ont été ouvertes à Bruxelles pour un montant de plus de 37 millions EUR, dont plus de 13 millions ont été effectivement transférés sur des comptes étrangers appartenant aux escrocs. En France, 700 entreprises ont été visées depuis 2010 pour un montant total de 300 millions EUR.

Pour déjouer ces arnaques, la diffusion d’une information à tous les niveaux de l’entreprise est primordiale. Une vigilance renforcée des services financiers ainsi que des services informatiques et juridiques permettront de repérer les scénarios de fraude auxquels ils risquent d’être confrontés un jour ou l’autre. Il existe des clignotants permettant de détecter des opérations suspectes telles qu’un transfert d’argent inhabituel, la modification des coordonnées de paiement d’un fournisseur régulier, le secret exigé ou l’urgent besoin de liquidités…

FEB – La FEB ainsi que les banques, les professionnels du chiffre et la police judiciaire tentent d’aider les entreprises à déjouer ces escroqueries en les informant et en leur fournissant des ‘best practices’.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.