Relance du point de contact Kafka

Les charges administratives restent une source importante de frustration et de coûts pour de nombreuses petites et moyennes entreprises. La FEB se réjouit donc que le ministre Philippe De Backer, chargé de la simplification administrative, ait relancé le 5 février le point de contact Kafka pour la simplification administrative.

Raf Van Bulck, CENTRE DE COMPÉTENCE ÉCONOMIE & CONJONCTURE
12 février 2019

Malgré d’importants efforts de simplification réalisés au cours des dernières décennies dans des domaines comme la sécurité sociale ou les déclarations fiscales, certains services publics restent cramponnés à des procédures papier, archaïques et parfois extrêmement complexes, dans lesquelles les entreprises doivent fournir une nouvelle fois des données qui sont déjà disponibles auprès d’un autre service public (en contradiction avec le principe Only Once). On recourt aussi encore beaucoup trop aux envois recommandés papier qui constituent souvent des casse-têtes pour les entreprises (obligation d’aller les chercher en personne avec son eID, d’apporter les statuts, etc.).

De nouvelles charges se sont ajoutées ces dernières années : certaines sont d’origine européenne (comme les formalités liées au GDPR ou au registre UBO), d’autres d’origine nationale (ex. les réglementations concernant la fiscalité des voitures de société).

Selon le rapport de mesure le plus récent du Bureau fédéral du plan, les coûts totaux des charges administratives des entreprises et des indépendants ont grimpé à 6,79 milliards EUR en 2016, soit une augmentation de 29% par rapport à 2008.

Il est donc urgent d’agir à nouveau en commençant par identifier les charges les plus lourdes qui affectent les entreprises aujourd’hui. Car moins de papier et d’administration permettent de libérer du temps pour les clients et l’innovation !

FEB – La FEB se réjouit que la suggestion de sa plateforme PME (qui avait rencontré le ministre De Backer le 10 janvier) de relancer le point de contact Kafka ait été transposée aussi vite dans la pratique. Elle invite donc toutes les entreprises à utiliser cette nouvelle possibilité de signaler les tracasseries administratives sur : https://kafka.be/fr/point-de-contact


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.