Diminution des chômeurs complets indemnisés

Sur une base annuelle, la tendance à la baisse du nombre de chômeurs complets indemnisés demandeurs d’emploi (CCI DE) amorcée en 2015 se poursuit, avec une diminution de 5,3% ou d’un peu plus de 22.200 personnes en 2016. Ce constat
positif ressort du Rapport annuel de l’Onem (*).



Alice Defauw, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
05 avril 2017

Pour la 2e fois en 15 ans, leur nombre se situe en dessous des 400.000 personnes. Au sein de l’ensemble des chômeurs complets indemnisés (532.381), leur part atteint aujourd’hui les 74% (demandeurs d’emploi) avec un niveau de 395.213 personnes. L’évolution à la baisse des non-demandeurs se poursuit également (-10,6% sur une base annuelle).

Deux modifications dans la réglementation influencent cette évolution : la limitation du droit aux allocations d’insertion ainsi que le relèvement de la condition d’âge pour la dispense d’inscription comme demandeur d’emploi. En ce qui concerne les allocations d’insertion, tant la durée que les conditions d’âge et les exigences de diplôme ont été renforcées. Les premiers effets se sont produits en janvier 2015. En 2015, 29.021 personnes ont été concernées par une fin de droit aux allocations d’insertion ; cette dernière concernait un peu moins de 8.000 personnes en 2016. Il faut être prudent quant à l’interprétation de ces données étant donné que, pour partie, les personnes touchées par la mesure sont sorties du chômage parce qu’elles ont retrouvé un emploi. On constate par exemple que, sur le premier semestre de 2016, un peu plus de la moitié d’entre elles (53,5%) étaient au travail dans le courant des 6 mois suivant la fin de droit. Au niveau de la dispense d’inscription comme demandeur d’emploi, l’âge est passé progressivement de 58 ans à 61 ans (en 2016) et continuera d’augmenter jusqu’à 65 ans en 2020. Cette modification a entraîné, quant à elle, une hausse du nombre de chômeurs demandeurs d’emploi. Les chiffres sur l’évolution globale doivent donc être interprétés en tenant compte de ces modifications réglementaires.

De plus, cette évolution globale positive du nombre de CCI DE s’observe dans toutes les régions et quelles que soient les caractéristiques (âges, sexe, durée, qualifications). Les deux graphiques montrent l’évolution, au cours des 15 dernières années, du nombre total et des moins de 25 ans. Même si la modification réglementaire a pu influencer les évolutions précédentes, l’année 2016 se clôture sur une belle diminution au sein de la catégorie des jeunes.

FEB – L’amélioration de la situation au niveau tant de la diminution du nombre de chômeurs que de l’augmentation de la part des demandeurs d’emploi dans le total des chômeurs indemnisés est à mettre en avant. La politique active du marché du travail porte ses fruits. En outre, toutes les différentes catégories profitent de la reprise de l’économie et des effets positifs sur le marché du travail.

(*) Voir aussi, sur ce site, Onem: à nouveau un rapport positif


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.