Le chômage de la Belgique, comparé à celui des pays voisins

À l’instar des autres pays, la Belgique dispose de plusieurs statistiques du chômage. Lorsqu'on tente de les comparer à l'échelle internationale, on se heurte donc souvent à un certain nombre de difficultés. L’ONEM vient de publier une étude (*) qui compare le chômage en Belgique et dans les pays voisins que sont l’Allemagne, la France et les Pays-Bas selon trois approches différentes, le chômage complet indemnisé, le chômage au sens strict et le chômage au sens large.

Gianni Duvillier, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
12 juillet 2017

Le chômage complet indemnisé sur la base de données administratives est considéré au sens large. Dans cette perspective, il comprend non seulement les formes d'allocations émanant d'un principe d'assurance, mais aussi les diverses allocations allouées dans le cadre d'un principe de solidarité, à savoir l'assistance sociale. La position unique de la Belgique dans le graphique ci-dessous s'explique évidemment par notre système d'assurance chômage en principe illimité dans le temps.  

Structure du chômage complet indemnisé en 2016

Source : ONEM, Le chômage en Belgique, en Allemagne, en France et aux Pays-Bas selon trois approches, Edition 2016

Le chômage au sens strict est fondé sur la définition du chômage de l'Organisation internationale du travail (OIT). Le chômage au sens large comprend également la sous-occupation et la main-d’œuvre potentielle. Dans le graphique ci-dessous, c'est l'Allemagne qui se positionne le mieux pour le chômage tant au sens strict qu'au sens large, alors que la France est dernière dans les deux cas. Les Pays-Bas font mieux que la Belgique pour ce qui est du chômage au sens strict, mais sont devancés par notre pays en ce qui concerne le chômage au sens large. De manière générale, les différences entre les pays s'estompent lorsqu'on analyse le chômage au sens large.

Ratios du chômage au sens large en 2016
 

Source : ONEM, Le chômage en Belgique, en Allemagne, en France et aux Pays-Bas selon trois approches, Edition 2016

FEB – Les comparaisons internationales sont essentielles, mais restent un exercice délicat.
Dans son document, le service d'étude de l'ONEM a mis les chiffres en relief et démontré que la structure de l'emploi et de l'inactivité sont des facteurs importants. Par ailleurs, la FEB estime que la limitation dans le temps des allocations de chômage constitue une mesure d'activation effective et efficace.

(*) Bientôt sur le site de l’Onem


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.