Une vision pour la logistique en Belgique

La logistique et le transport sont des activités d’une importance capitale pour l’économie belge : compte tenu des effets directs et indirects, les services logistiques génèrent 7,6% du PIB, et 8% des emplois en Belgique. Ils constituent un moteur de l’économie en ce qu’ils permettent l’acheminement des biens et services.

Nicolas Coomans, CENTRE DE COMPÉTENCE DÉVELOPPEMENT DURABLE & MOBILITÉ
12 juillet 2017

Notre pays a de nombreux atouts à faire valoir sur le plan logistique : il est idéalement situé au cœur des principaux marchés européens et possède une infrastructure de transport développée. La main d’œuvre y est productive et l’innovation est à la pointe. Néanmoins, un certain nombre de faiblesses doivent être mentionnées, notamment les couts salariaux élevés et le manque de flexibilité du travail. Nos infrastructures souffrent également d’un déficit d’investissement et sont structurellement congestionnées pour certaines. Certains sous-secteurs, comme la batellerie ou le fret ferroviaire sont peu compétitifs. A ces faiblesses, il faut ajouter quelques menaces, en particulier la concurrence des pays étrangers, la désindustrialisation de nos régions ainsi que les normes environnementales de plus en plus strictes. Pour remédier aux problèmes identifiés, notre pays pourra tirer profit d’opportunités d’innovations : applications technologiques, durabilité, nouveaux business models, …

Sur base de ces constats, la FEB a développé une « vision logistique » qui vise à permettre aux entreprises d’accéder à leurs ressources/marchandises de manière efficace, concurrentielle et fiable, tout en respectant les engagements du pays en matière d’environnement. Cette vision repose sur 6 piliers :

- Une réglementation sociale souple et moderne ;
- Une fiscalité des transports équilibrée, qui tient compte de la congestion et des critères environnementaux ;
- Une politique ouverte et créative en matière d’innovation ;
- Une politique ambitieuse mais réaliste pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et de polluants, et améliorer la qualité de vie en milieu urbain ;
- Un playing field entre les différents modes de transport ;
- Une mise à niveau de l’infrastructure.

Même si de nombreuses mesures positives ont déjà été entreprises par les autorités, la FEB appelle les différents niveaux de pouvoir à s’entendre sur un plan d’actions ambitieux pour le transport et la logistique.

> Lire le document ‘Une vision pour la logistique en Belgique’ dans son intégralité


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.