INCOMPRÉHENSIBLE + IRRESPONSABLE

Les déclarations des syndicats alléguant qu’ils quittent les négociations relatives à la conclusion d’un accord interprofessionnel (AIP) parce que la marge salariale réelle (en sus des 2,8% d’augmentation des salaires via l’indexation) est trop faible sont une gifle pour les entrepreneurs qui luttent actuellement pour la survie de leur entreprise et pour le maintien des emplois de leurs collaborateurs. Au cœur de la plus grande crise économique de tous les temps (-7% du PIB !), cette attitude des syndicats est incompréhensible et irresponsable.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
19 janvier 2021

Quitter la table des négociations avant même que le débat de fond sur les salaires ait réellement commencé est une négation totale du modèle de concertation sociale belge.

Nous appelons les syndicats à revenir à la table des négociations car, dans ces circonstances difficiles, chacun doit prendre ses responsabilités. En cette période de grands bouleversements, entrepreneurs, travailleurs, demandeurs d’emploi, jeunes, pensionnés… attendent en effet du Groupe des 10 qu’il apporte de la stabilité et résolve donc les problèmes par la voie du dialogue.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.