Restructurations : les partenaires sociaux ont clôturé leurs travaux au CNT

Comme ils s’y étaient engagés, les partenaires sociaux ont formulé deux propositions relatives à un projet de centralisation des textes réglementaires, d’une part, et à un projet de guichet unique et de plateforme d’information unique, d’autre part.


Jean-Charles Parizel, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
10 novembre 2020

Cet avis n°2.184 a été adopté par le CNT ce 27 octobre 2020, dans la suite attendue de la Recommandation n°28 du 17 décembre 2019 au CNT et de l’avis « cadre » n°2.149 du même jour (cfr. FEB Direct du 17 décembre 2019) et ce en concertation avec le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale (ETCS) et la Banque carrefour de sécurité sociale.

Les partenaires sociaux se sont entendus pour réaménager le site internet www.restructurations.be. Il est proposé de prévoir, en page d’accueil, les quatre blocs suivants donnant accès au contenu : 

1. Centraliser les textes

L’objectif consiste à centraliser, de manière cohérente, les différents textes en vigueur ayant trait à la matière des restructurations, et répartis selon les thèmes qui la composent, en accordant une attention aux hypothèses de chevauchements entre ces thèmes.

2. Simplifier et améliorer les flux d’information entre les autorités et les employeurs via un guichet unique et une plateforme d’information unique

Guichet unique

L’objectif du guichet unique consiste à alléger les obligations des entreprises en restructuration et à renforcer la sécurité juridique en offrant un « single point of contact » en termes de notifications.

Par application du principe « Only Once » et des efforts continus en matière de simplification administrative, le développement d’un nouveau mode de communication, plus efficace, s’impose pour les entreprises en restructuration (caractère immédiat de l’information d’intention et de la notification, sécurité juridique, accessibilité, réduction de l’usage du papier)

Dans le cas, par exemple, de la procédure de licenciement collectif où l’entreprise a l’obligation d’informer à la fois le directeur du service régional de l’emploi du lieu où est située l’entreprise (ACTIRIS/VDAB/FOREM/ADG) ainsi que le président du comité de direction du SPF ETCS, on vise une application web au travers de laquelle les entreprises peuvent notifier, en une seule opération, l’intention de procéder à un licenciement collectif.

Plateforme d’information unique

Cette plateforme d’information unique est appelée à rassembler de manière coordonnée et anonymisée les dispositions prises en matière de restructurations pour améliorer la sécurité juridique et informer toutes les parties concernées.

Parmi ces dispositions, figureront les pratiques qui mettent en œuvre les deux recommandations du 17 décembre 2019 sur le plan de la qualité de la procédure d’information-consultation et d’information aux co-contractants.

Les partenaires sociaux sollicitent par ailleurs le SPF ETCS pour recevoir un aperçu annuel des pratiques conclues dans les plans de restructurations sur la base de 4 critères : maintien de l’emploi, mesures d’accompagnement, régimes de fin de carrière et, enfin, mention du paiement ou de l’absence de paiement d’indemnités extra-légales, sans indication de données chiffrées ou de méthodes de calcul.

Après approbation par le Conseil, ces pratiques pourront être publiées sur la plateforme.

FEB – L’adoption de ce dernier avis est le résultat d’efforts maintenus et d’une concertation constructive entre les représentants patronaux et syndicaux réunis au CNT. Dans le contexte économique de la pandémie COVID-19, chacun se réjouit de cette avancée qui vient à point nommé pour absorber le choc de la crise. En vue d’aider les entreprises à mieux rebondir et à se tourner vers l’avenir, la FEB a par ailleurs publié début novembre 2020 un guide pratique « La Restructuration : avec ou sans licenciements » qui peut être commandé via ce lien.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.