IMD World Competitiveness – La Belgique (re)gagne deux places !

L'IMD World Competitiveness Center publie ce 16 juin 2020 son nouveau World Competitiveness Yearbook, un classement annuel des pays en termes de compétitivité. Pour cette édition 2020, la Belgique se situe à la 25e place du classement (sur 63 pays), en progression de deux places par rapport à l’édition 2019. Cette progression s’inscrit en rupture avec la tendance observée par le passé, qui avait vu la Belgique progressivement reculer de la 22e à la 27e place du classement entre 2016 et 2019.


Christophe Ernaelsteen, CENTRE DE COMPÉTENCE ÉCONOMIE & CONJONCTURE
22 juin 2020

Côté positif, les indicateurs qui font progresser la Belgique dans le classement sont la croissance de l’investissement, le nombre de brevets en vigueur, la lutte contre la corruption et les nombreuses améliorations sur le marché de l’emploi (la croissance de l’emploi en particulier chez les jeunes, le recul du chômage de long terme, la modification de la législation en matière de chômage, l’apprentissage et la réduction des risques de délocalisation). Côté négatif par contre, la dégradation des finances publiques, le risque d’instabilité politique, la diminution relative des exportations de biens et services, la moindre mobilité étudiante entrante, la faible stimulation des start-up et les problèmes croissants de pollution ont contribué à freiner la progression de la Belgique dans le classement.

En termes de comparaison avec nos voisins et principaux partenaires commerciaux, seule la France se trouve dernière la Belgique, à la 32e place du classement (en recul d’une place). L’Allemagne conserve la 17e place du classement et le Luxembourg prend la 15e place (en recul de 3 places). Les Pays-Bas quant à eux rejoignent cette année le top 5 mondial composé de Singapour, du Danemark, de la Suisse, des Pays-Bas et de Honk Kong.

FEB – Le fait que la position concurrentielle de la Belgique s’améliore est plutôt encourageant mais invite également la Belgique à maintenir et à poursuivre ses efforts. Par ailleurs, il est à noter que la publication de ce classement, basé sur des statistiques datant pour la plupart de 2019, intervient dans un contexte de crise économique à la suite de la pandémie de COVID-19. L’enjeu pour la Belgique est clairement de montrer à présent sa capacité de résilience au choc, sa rapidité de récupération et son adaptabilité aux défis de demain, notamment socio-économiques, environnementaux et digitaux. Il est crucial que la Belgique renforce sa position concurrentielle, sa compétitivité et son attractivité.

Pour plus de détails : www.imd.org/wcc

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.