Énergie et climat: transparence, écoute et courage

Fin octobre, le Conseil central de l’économie (CCE) publiait un avis sur le projet de Plan national Énergie-Climat (* PNEC) de la Belgique. Il s’agit d’un avis unanime entre partenaires sociaux, qui fait suite à d’autres avis du CCE et du Conseil fédéral du développement durable (CFDD). Pour rappel, ce dernier regroupe, en plus des partenaires sociaux notamment, des représentants d’ONG, du monde scientifique et académique ainsi que des jeunes. Tous ces ‘stakeholders’ jugent, sous différents angles, la situation au niveau des politiques climatiques insatisfaisante, voire en échec.


Pieter Timmermans, ADMINISTRATEUR DÉLÉGUÉ
06 novembre 2019

En matière de climat et d’énergie, on pourrait résumer en un concept ‘Transparence + Écoute + Courage’ – les pistes à suivre d’urgence par nos gouvernements.

Transparence
Si des efforts de transparence sont bien réels dans certains domaines, de manière générale, au plus on se rapproche du niveau de la prise de décision au sein du gouvernement au plus l’opacité se fait reine. Une plus grande transparence dans les positions défendues par chacun, par chaque ministre, responsabiliserait davantage ce dernier par rapport à ses décisions et permettrait d’éviter que ne se répète le refrain qui consiste à reporter sur l’autre/les autres les choix posés. Les stakeholders et, de façon plus large, l’opinion pourraient ainsi mieux comprendre les résultats (ou les non-résultats) obtenus et les dynamiques qui ont joué.


Écoute
Si, entre autres au sein du CFDD, nous ne sommes pas d’accord entre stakeholders sur une série de points, nous le sommes sur une série d’autres. Mais, même sur ces points d’entente, nous ne sommes collectivement pas entendus. C’est notamment le cas quand nous demandons une – meilleure – collaboration entre entités du pays. À ce propos, la FEB ne peut que réitérer le constat sans appel auquel elle aboutit dans sa récente publication FEB REFLECT (‘Leviers et obstacles d’un monde bas carbone’) : « 4x1=0 ou quand les ministres de l’Énergie/Climat n’y arrivent pas ».

Gageons que le rabattement de nouvelles cartes ministérielles rend enfin possible une écoute des stakeholders mais également une meilleure écoute mutuelle entre entités du pays. Dans ce cadre – et je suis sérieux – la FEB est prête à financer un jour de team building entre les 4 nouveaux ministres en charge de l’Énergie et du Climat. Un tel investissement pourrait être très rentable pour la maison Belgique.

Courage
Les politiques en matière d’énergie et de climat peuvent s’avérer, pour peu qu’on ose les prendre, assez impopulaires. Il faudra donc une bonne dose de courage – politique – pour aller de l’avant. Courage d’aborder sans tabou l’ensemble des solutions technologiques, de mettre en place un prix carbone, de définir une politique industrielle à long terme, de développer et d’assumer une vision de la mobilité commune, d’avoir – enfin ! – des contrats de gestion Infrabel et SNCB adaptés et à la hauteur des défis… Le fait que la prochaine législature coure jusqu’en 2024 et que l’Europe vérifiera si les trajectoires en matière climatique sont respectées implique de facto ce courage … Et cette législature ne pourra plus prendre d’engagements sans porter la responsabilité de leur mise en œuvre concrète.

Alors chers futurs ministres de l’Énergie et du Climat, j’appelle à réveiller le concept ‘Transparence + Écoute + Courage’ qui sommeille en vous !

(* PNEC) Fin 2019, la Belgique doit soumettre à la Commission européenne son Plan national Énergie-Climat pour la période 2021-2030. Dans ce plan, notre pays doit indiquer notamment ses objectifs en matière de gaz à effet de serre, de renouvelables ou d’efficacité énergétique ainsi que la façon dont il les atteindra.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.