Le télétravail obligatoire… et après ? (COVID-19)

En 2016, la FEB avait énuméré 50 mesures afin d’améliorer la mobilité en Belgique. Parmi elles figure le recours plus fréquent au télétravail. Les trajets domicile-travail représentent près de 20% des kilomètres parcourus. Une diminution de ces trajets a donc inévitablement un impact positif sur les embouteillages ainsi que sur la réussite des objectifs environnementaux de notre pays. Personne n’aurait toutefois pu imaginer se retrouver dans la situation que nous connaissons aujourd’hui : presque 100% de télétravail. Alors, que retiendrons-nous de cette expérience pour le futur ?


Eloïse de Villegas, CENTRE DE COMPÉTENCE ÉNERGIE, CLIMAT & MOBILITÉ
14 avril 2020

Pour certains, c’était déjà une affaire qui roule, pour d’autres, la crise que nous connaissons a obligé employeurs et employés à s’adapter, et ce, rapidement. Après cette période, les instruments technologiques n’auront plus de secret pour personne, une réunion par vidéoconférence ? Facile ! Et ce qui paraissait compliqué sera devenu beaucoup plus accessible.   

Cependant, il ne faut pas oublier que ce télétravail a lieu dans des conditions très particulières et pas toujours idéales (période prolongée, équilibre difficile entre vie privée (enfants) et professionnelle…). Ainsi, elle ne reflète pas toujours objectivement les aspects positifs du télétravail.

De plus, même si dans ce cas-ci la pratique s’est imposée à beaucoup, il n’empêche que le télétravail n’est pas adapté à tous les types d’activités ni à toutes les fonctions. Cette période aura peut-être aussi montré certaines limites du télétravail.  

Enfin, les relations sociales entre collègues ont toute leur importance, tant pour le bien-être des travailleurs que pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Les entreprises sont composées d’êtres humains qui ont besoin de liens sociaux.

En attendant, cette période aura peut-être inspiré certains à faire du télétravail une pratique plus régulière.

C’est une période très particulière que nous connaissons et difficile pour beaucoup. Mais c’est une occasion pour remettre en question nos méthodes de travail et envisager de nouvelles pistes, comme une utilisation plus accrue du télétravail ou des horaires flottants, pour ainsi ne pas simplement retourner à nos embouteillages d’avant la crise. Bien entendu, le télétravail seul ne permettra pas de résorber tous nos problèmes de mobilité et un ensemble de mesures reste nécessaire tels qu’une vision interfédérale de la mobilité, de bonnes infrastructures ou encore une offre multimodale et intégrée de transport.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.