Les employeurs veulent s’associer avec le gouvernement pour accroître la diversité au sein des entreprises

Ce 1er mars, les organisations patronales interprofessionnelles FEB, Unizo, UCM, Boerenbond, Unisoc, Voka, UWE et Beci ont rencontré Sarah Schlitz, secrétaire d’État à l’Égalité des genres, à l’Égalité des chances et à la Diversité, et lui ont fait part de leurs projets en vue de renforcer la diversité au sein des entreprises et sur le marché du travail en collaboration avec le gouvernement.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
01 mars 2021

Accroître la diversité dans les entreprises est depuis longtemps une priorité des organisations patronales. En 2017, elles avaient d’ailleurs élaboré un plan d’action à ce sujet. Celui-ci a pour but de faire prendre davantage conscience aux entreprises de la plus-value de la diversité, de les sensibiliser et de les informer en vue de promouvoir la diversité sur le lieu de travail à l’aide notamment des bonnes pratiques existantes. Un premier axe d’action consistait à rassembler les bonnes pratiques rencontrées dans les entreprises sur les sites web respectifs des organisations patronales. Fin 2019, les organisations patronales ont ensuite signé un accord de coopération avec Unia.

De très nombreux secteurs et entreprises misent déjà pleinement sur la diversité. Pour d’autres, en revanche, c’est moins évident. Ils ont besoin d’être encadrés pour créer un lieu de travail diversifié. C’est la raison pour laquelle les organisations patronales souhaitent s’associer avec le gouvernement pour inciter les entreprises à plus de diversité. Avec l’aide du gouvernement fédéral, ils souhaitent mettre en place un point de contact unique. À ce jour, les entreprises n’ont en effet pas d’instance à qui s’adresser pour obtenir des conseils en toute confidentialité. Ce point de contact aura, entre autres, pour mission de développer un site web ‘diversité' commun, de garantir la continuité des actions de sensibilisation des entreprises, d’offrir un soutien aux entreprises (e.a. via la consultance et des FAQ), de continuer à développer des outils destinés aux entreprises ou à diffuser les mesures existantes (quick scan, codes de conduite, clauses de non-discrimination, offres de formation...).

Grâce à ces actions, les organisations patronales espèrent exploiter davantage tous les talents sur le marché du travail, supprimer les inadéquations sur le marché du travail et contribuer à une augmentation du taux d’emploi jusque 80%.

 Contacts de presse :

  • FEB : Pauline Bertrand (pbe@vbo-feb.be)
  • UNIZO : Filip Horemans (filip.horemans@unizo.be)
  • UCM : Thierry Evens (thierry.evens@ucm.be)
  • Boerenbond : Vanessa Saenen (vanessa.saenen@boerenbond.be)
  • Voka : Eric Laureys (eric.laureys@voka.be)
  • UWE : Yves-Etienne Massart (yves-etienne.massart@uwe.be)
  • Beci : Margot Régnier (mre@beci.be)
  • Unisoc : Mehmet Saygin (m.saygin@unisoc.be)

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.