Bart De Smet au Conseil des présidents de BusinessEurope

Bart De Smet, président de la FEB, a participé à la réunion semestrielle des présidents de toutes les fédérations nationales membres de BusinessEurope, la coupole des employeurs (dont la FEB est le membre belge). De nombreux points figuraient à l’agenda de la réunion, qui s’est tenue à Stockholm afin de favoriser les contacts avec la future présidence suédoise du Conseil de l’UE, qui débutera au 1er janvier prochain. 


Olivier Joris, CENTRE DE COMPÉTENCE EUROPE & INTERNATIONAL
29 novembre 2022

À l’occasion de cette réunion, BusinessEurope a finalisé une Business Declaration remise aux autorités suédoises. Un contact avec le nouveau Premier ministre suédois figurait à l’agenda. Celui-ci a notamment souligné l’importance de la poursuite du soutien à l’Ukraine, de la transition énergétique, du renforcement de la compétitivité de l’UE et de ses entreprises, et enfin de l’agenda commercial de l’UE (tout en gardant à l’esprit les situations de dépendances excessives de l’UE à l’égard de pays tiers).

Les présidents de BusinessEurope ont également eu un échange de vues avec le Commissaire européen en charge du Marché intérieur, Thierry Breton (à dr. sur la photo). Celui-ci a notamment souligné l’importance de mettre effectivement en œuvre les nombreuses initiatives lancées ou annoncées par l’actuelle Commission européenne, notamment sur le plan énergétique. Sur ce point, Bart De Smet s’est montré critique quant aux décisions récentes en matière de plafonnement des prix du gaz et leur impact sur les prix pour nos entreprises.

Par ailleurs, Thierry Breton a souligné le besoin de davantage de level-playing-field sur le plan mondial, et s’est déclaré en faveur d’une politique de « Made in Europe », tout en restant ouvert aux échanges internationaux. La discussion a également porté sur les risques, pour l’industrie européenne, du « US Inflation Reduction Act » récemment introduit par le président J. Biden, qui comporte des éléments flagrants de discrimination en faveur des opérateurs établis aux USA.

Le Commissaire s’est dit bien conscient du problème, qui est actuellement discuté avec les autorités US. Les participants ont également sensibilisé le Commissaire aux trop nombreuses charges administratives découlant de propositions récentes ou à venir de la CE (cf. obligations de due diligence, emballages, etc.). Le Commissaire a bien noté ce message et a invité les entreprises à faire encore davantage entendre leur voix dans les dossiers d’actualité. Dans cet esprit, Bart De Smet a approuvé la proposition de BusinessEurope d’envoyer un signal clair (« wake-up call ») vers les institutions européennes pour souligner combien les entreprises sont durement frappées par l’actuelle crise (énergie, inflation, etc.) et pour s’opposer à toute politique « business as usual » au niveau UE. Par ailleurs, la veille, Bart De Smet a présidé une table ronde informelle, réunissant une dizaine de fédérations membres de BusinessEurope, et consacrée à la manière de renforcer le soutien à la R&D en Europe et maintenir l’attractivité de l’UE pour les chercheurs étrangers.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB et communiqués de presse

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.