Le BBE et la Platform International font le point sur les questions européennes

La FEB a organisé une nouvelle session vidéo conjointe de ses groupes de travail BBE (Belgian Business for Europe) et Platform International. Cette réunion, co-présidée par Thomas Tindemans, président du conseil d’administration de Hill+Knowlton Strategies, et Jan Grauls, ambassadeur émérite, s’est déroulée en trois temps. La première partie fut consacrée à l’état des négociations entre l’UE et le R.-U.
 


Olivier Joris, CENTRE DE COMPÉTENCE EUROPE & INTERNATIONAL
23 juin 2020

Le coordinateur Brexit du SPF Affaires étrangères y a souligné les très maigres résultats engrangés jusqu’à présent, en raison des nettes divergences de vues sur notamment l’architecture d’un futur accord, les questions de saine concurrence et d’accès au marché, la coopération réglementaire ou la pêche. Étant donné que le R.-U. a refusé d’envisager une prolongation de l’actuelle période de transition au-delà du 31 décembre prochain, il a aussi été question de la préparation, au plan européen et belge, des changements qui surviendront au 1er janvier, avec ou sans nouvel accord commercial. Le besoin, pour les entreprises et les administrations, d’accélérer leurs préparations a été fortement souligné.

La deuxième partie fut consacrée au Recovery Plan actuellement en discussion au niveau européen, sur la base de la proposition de la Commission du 27 mai dernier. À la lumière des premiers constats tirés de la gestion de la crise COVID-19, la DG GROW de la CE y a en particulier commenté les réflexions relatives à la politique industrielle et au renforcement de la capacité de résilience de l’UE.

Enfin, la troisième partie de la réunion a permis aux participants de remercier l’ambassadeur Jan Hoogmartens, représentant permanent adjoint de la Belgique auprès de l’UE, pour sa participation active aux travaux du BBE ces quatre dernières années. Celui-ci a souligné l’importance d’un dialogue nourri entre les autorités et le monde des entreprises sur les enjeux européens. Il a introduit son successeur à la Représentation permanente, à savoir Pierre Cartuyvels. Ce dernier a fait part de son vif souhait de contribuer à son tour aux travaux du BBE, ce dont la FEB se réjouit.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.