Un webinaire Brexit de la FEB pour informer les entreprises

Le 28 octobre, la FEB a organisé un webinaire autour du thème « Brexit : Prêts pour la nouvelle relation entre l’UE et le RU ? ». Cet événement virtuel, ventilé en quatre sessions, avait pour objectif d’aider les entreprises belges dans leurs préparatifs en vue des changements qui surviendront à partir du 1er janvier 2021, lorsque le RU quittera le marché intérieur. Avec une vingtaine d’experts de différents domaines et plus de 700 participants en direct, l’événement a remporté un grand succès.

 


Mika Camps, CENTRE DE COMPÉTENCE EUROPE & INTERNATIONAL
05 novembre 2020

La sortie effective du Royaume-Uni du marché intérieur de l’UE le 1er janvier 2021 — avec ou sans nouvel accord commercial — aura d’importantes conséquences opérationnelles pour de nombreuses entreprises qui commercent de l’une ou l’autre manière avec les Britanniques. Songeons par exemple aux changements en matière de douane, de sécurité sociale ou de protection des données, pour n’en citer que quelques-uns. Ces changements interviendront de toute manière, quelle que soit l’issue de l’éventuel accord en cours de négociation. C’est la raison pour laquelle la FEB a organisé la semaine dernière un webinaire avec le soutien du SPF économie et de Canal Z et en collaboration avec le SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement, afin d’y préparer au mieux nos entreprises.

Au cours de la session d’ouverture, Pieter Timmermans, CEO de la FEB, a souligné que la crise sanitaire actuelle ne doit pas détourner notre attention de l’autre crise imminente : le Brexit. Une bonne préparation est plus que jamais nécessaire, certainement dans la situation économique actuelle. Tel était aussi le message du vice-Premier ministre et ministre de l’économie Pierre-Yves Dermagne, qui a présenté les mesures prises par notre pays pour se préparer au départ prochain du RU. Le coordinateur Brexit du SPF Affaires étrangères, Jan Bayart, a ensuite présenté l’état d’avancement des négociations en cours entre l’UE et le RU. On s’est ensuite intéressé à l’impact de cette sortie sur notre économie grâce à deux exposés complémentaires passionnants de Hans Geeroms, Senior Advisor EU Policy à la Banque nationale, et du professeur Hylke Vandenbussche, Head of International Economics à la KU Leuven.

Vous pouvez revoir la session ici. Les présentations des orateurs peuvent être consultées ici.

Après une courte pause, la session d’ouverture fut suivie par trois sessions thématiques parallèles :

Dans la session 1, une série d’experts se sont penchés sur les principaux changements prévus en matière de commerce et de transport de marchandises. Ainsi, Kristian Vanderwaeren, administrateur général des Douanes et accises, a expliqué aux entreprises les changements en préparation dans les procédures douanières. Ensuite, différents orateurs ont abordé des thèmes comme les formalités TVA, les règles d’origine, la conformité, l’accréditation et REACH. Enfin, les participants ont eu la surprise d’une présentation de Margaret Whitby du UK Border and Protocol Delivery Group sur les principaux changements en matière de procédures douanières du côté britannique. Vous pouvez revoir cette session ici. Les présentations des différents orateurs peuvent être consultées ici.

La session 2 portait sur les changements que le Brexit entraînera en matière de droit social. Jo Antoons, Managing Partner chez Fragomen, s’est penché sur les nouvelles formalités en matière de permis de séjour et de travail dans les deux pays après le 1er janvier 2021. Bruno De Pauw, conseiller général de la Direction Relations internationales de l’ONSS, a commenté les changements en matière de sécurité sociale pour les situations transnationales. Alwin Ghyselen, juriste auprès du SPF économie, a parlé de la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Vous pouvez revoir cette session ici. Les présentations des différents orateurs peuvent être consultées ici.

La session 3 était consacrée à l’impact du Brexit sur différentes questions juridiques. Les entreprises ont pu voir et entendre une présentation de Jérôme Debrulle, conseiller général de l’Office de la propriété intellectuelle, sur les principaux changements en matière de propriété intellectuelle. Le président de l’Autorité de protection des données, David Stevens, et l’expert Antoine Bon sont venus expliquer l’impact du Brexit sur l’échange de données. Xavier Taton et Guillaume Croisant de Linklaters ont clarifié les changements en matière de droit des contrats dès lors que le RU devient un pays tiers. Enfin, Tim Gieles de la FSMA, a présenté les changements prévisibles en matière d’assurances. Vous pouvez revoir cette session ici. Les présentations des différents orateurs peuvent être consultées ici.

Vous pouvez également voir des résumés des différentes sessions sur Canal Z, en commençant par la session d’ouverture qui sera diffusée du 3 au 6 novembre (de 19h00 à 20h00). Vous pourrez revoir les sessions thématiques pendant la « Semaine Brexit », du 9 au 13 novembre, selon le schéma de diffusion suivant :

  • Entre 11h00 & 12h00 : Commerce et transport de marchandises
  • Entre 15h00 & 16h00 : Questions sociales
  • Entre 18h00 & 19h00 : Questions juridiques

FEB — Le grand intérêt pour ce webinaire témoigne de son utilité comme source d’information à deux mois du Brexit. Ainsi, plus de 300 personnes ont suivi la session d’ouverture et les trois sessions thématiques ont au total été suivies en direct par plus de 400 personnes. La FEB se réjouit que, malgré les longues négociations et l’incertitude persistante, les entreprises belges soient conscientes des nombreux changements qui surviendront de toute façon et elle réitère son appel aux entreprises de toutes tailles à accélérer leurs préparatifs en vue de cette nouvelle réalité. Enfin, la FEB voudrait remercier explicitement ses partenaires : le SPF Économie, Canal Z et le SPF Affaires étrangères, qui ont contribué à ce beau succès.

 

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.