La diversité au sein des secteurs économiques belges : 4 initiatives qui cartonnent

Ce 8 mars, c’est la journée internationale des droits de la femme. Dans ce cadre, cinq fédérations membres de la FEB ont été mises à l’honneur via une vidéo diffusée ce jour. Ces initiatives ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. La FEB encourage toutes les entreprises à travailler et à continuer à développer des projets porteurs pour plus de diversité ! Cet article souhaite donner plus d’informations sur les initiatives évoquées dans cette vidéo.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
08 mars 2021

Women in Finance, Febelfin & Assuralia

Women in Finance a vu le jour en 2019. Ce qui a démarré comme une initiative privée d’un petit groupe de femmes cadres financières s’est transformé en une association de 40 membres regroupant plus de 90% du secteur financier. Cette initiative plaide pour une plus grande mixité à tous les niveaux dans le secteur. Ce souhait est plus que justifié : les postes de direction ne sont occupés que dans 28% des cas par des femmes.

C’est dans ce cadre qu’une charte a été rédigée. Les entreprises signataires de la charte s’engagent à :

  • mesurer les plafonds de verre à tous les niveaux de l’entreprise
  • définir des objectifs spécifiques pour l’entreprise
  • élaborer un plan d’action pour la diversité et l’inclusion
  • désigner un·e responsable de la diversité
  • partager ses résultats, sa progression avec Women in Finance

Women in Finance entend aussi traduire la charte en actions. Dans cet objectif, elle a constitué cinq groupes de travail autour des questions de recrutement, d’inclusion, de networking, ainsi que pour communiquer et s’inspirer des actions similaires à l’étranger, et organise :

  • workshops (comment rédiger des offres d’emploi inclusives, comment mesurer puis réduire le gender pay gap…)
  • enquêtes (actuellement une enquête sur les étudiantes et la finance en tant qu’employeur potentiel : ce qui les attire, ce qui les dérange, ce qui leur fait peur…)
  • partage de bonnes pratiques entre membres

Plus d’informations ici.

Women in Tech, Agoria

L’économie belge est confrontée à un double défi dans sa recherche de talents TIC : une pénurie générale de diplômés en TIC et un manque de diversité parmi ces diplômés (seulement 3% d’entre eux sont des femmes). Parallèlement, le besoin de talents formés aux TIC augmente de manière exponentielle, car la numérisation touche tous les secteurs.

Selon les données de l’UNESCO (2014-2016), seulement 30% environ des étudiantes de l’enseignement supérieur choisissent des domaines d’études liés aux STIM et, globalement, le nombre d’étudiantes y est particulièrement faible. 

Agoria désire encourager les femmes et les filles à prendre leur place dans le monde des STIM et contribuer à faire tomber les barrières. En choisissant une carrière dans les STIM, les femmes accèdent non seulement à des postes intéressants, mais prennent également la place qui leur revient dans notre conception de l’avenir, d’autant que nos sociétés se digitalisent de plus en plus et que la technologie joue un rôle de plus en plus important dans les changements sociétaux. Il est important que les femmes contribuent, autant que les hommes, à la construction de l’avenir.

En plus d’attirer, d’offrir des opportunités de carrière aux femmes et de les retenir, il est important de contribuer à mettre les femmes sous les feux des projecteurs. En effet, les rôles modèles sont et restent importants.

Plus d’informations ici.

Women in Recycling, Denuo

Les métiers du secteur du recyclage et de la gestion des déchets ne sont pas réservés aux hommes ! Pourtant, trop peu de femmes sont aujourd’hui actives dans le secteur de la collecte et du traitement des déchets. Elles représentent moins de 5% de l’ensemble des ouvriers et moins de 40% de l’ensemble des employés. Le secteur est encore souvent perçu comme machiste et beaucoup de femmes hésitent à postuler.

Denuo refuse de rester les bras croisés face à cette réalité et lance Women in Recyling. La fédération souhaite rendre le secteur plus inclusif et promouvoir l’égalité des genres.

Grâce à Women in Recyling, nous pouvons mettre en lumière les visages de nos talents féminins.

Concrètement, qu’est-ce que Women In Recycling ?

Le projet est composé de 4 piliers :

  1. La création d’un réseau de femmes du secteur.
  2. Une charte pour des règles plus inclusives au sein de l’équipe de Denuo qui souhaite montrer l’exemple.
  3. La mise à disposition d’outils pour les membres afin de leur permettre de tendre vers une égalité des genres.
  4. Une communication au monde extérieur via le #WomeninRecycling et le logo conçu pour ce projet afin de mettre les femmes sous les feux des projecteurs.

Plus d’informations ici.

Autorégulation via des appels mystères, Federgon

Federgon, la fédération des prestataires de services RH, organise depuis plusieurs années des appels mystères. Depuis 2011, elle donne l’exemple en matière d’autorégulation.

Federgontravaille avec une entreprise externe qui organise des tests qui sont crédibles car fondés sur une très bonne expertise sectorielle. Elle pose des questions très spécifiques afin dedétecter de possibles indices de discrimination.

Les appels mystères dans le secteur de l’intérim s’inscrivent dans une large politique d’autorégulation en matière de non discrimination du secteur lui-même et viennent comme la touche finale d’un dispositif très large et très inclusif.

Plus d’informations ici.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.