2020, une année mouvementée pour l’Onem

2020 a été une année mouvementée pour chacun et particulièrement pour l’Office national de l’emploi (Onem). L’institution de sécurité sociale a dû traiter 1,2 million d’allocations de chômage temporaire au cours des premiers mois de la crise sanitaire. À la fin de l’année, elle avait déjà payé près de 4,3 milliards EUR d’allocations de chômage temporaire. C’est ce qu’indique le rapport annuel de l’Onem publié la semaine dernière.


Louis Warlop, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
30 mars 2021

À la mi-mars, sous l’impulsion des partenaires sociaux, il est apparu que l’accès facile au chômage temporaire était une nécessité absolue. Dans le cas contraire, les délais d’aide augmenteraient et le risque de faillites et de licenciements croîtrait de manière exponentielle. Aujourd’hui encore, le chômage temporaire soutient les employeurs et les travailleurs et stabilise l’impact socio-économique de la pandémie.

FEB – Le rapport annuel de l’Onem est une source inestimable en ce qui concerne les données sur le chômage et le marché de l’emploi. La FEB remercie l’administration pour le travail accompli tout au long de cette crise et compte sur la poursuite d’une excellente collaboration.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.