Il est temps de sortir des tranchées

Les mesures temporaires visant à absorber les premiers chocs de la crise du coronavirus étaient vitales. Les différents gouvernements, fédéral et régionaux, ont fait ce qui était nécessaire et possible. Nous les en remercions sincèrement.


Pieter Timmermans, DIRECTION GÉNÉRALE
17 juin 2020

Superkern
Mais il apparaît de plus en plus clairement que la formule du superkern est arrivée au bout de ses possibilités. Chaque parti pousse ses propres mesures. L’un veut des trajets en train gratuits, l’autre un chèque consommation, un autre encore une réduction des heures de travail ou des allocations majorées. Tout le monde veut quelque chose, mais est-ce ainsi que nous sauverons notre économie ? La récréation est finie. Aujourd’hui, nous avons besoin de plus. La méthode actuelle ne conduit qu’à des listes de mesures, sans aucune forme de cohérence ou de stratégie d’ensemble. 

Les chiffres ne mentent pas. Et ils sont loin d’être roses. L’épidémie de coronavirus a plongé notre pays dans une crise sans précédent. On peut s’attendre à une croissance négative de -5% à -10%, à un appauvrissement potentiel supérieur à 30 milliards EUR et à un risque accru de faillite dans environ 10% des entreprises au cours des prochains mois. 180.000 travailleurs pourraient perdre leur emploi. Depuis plus d’un mois, nous plaidons auprès du monde politique en faveur d’un plan de relance transcendant les clivages politiques. Le moment est venu pour cela. 

Plan de relance 4x4 turbo
Nous devons maintenant miser sur des mesures qui garantissent le meilleur rendement pour l’économie et qui n’alourdissent pas le budget pour des années. Au cours des mois à venir, les entreprises vont lutter pour leur survie. Elles ont besoin d’une vision globale et d’un plan de relance structurel ambitieux. Cela n’est possible qu’avec un gouvernement fédéral de plein exercice. Notre message aux responsables politiques est clair : il faut former un gouvernement doté des pleins pouvoirs.

« Pour remettre notre pays sur les rails, il faut former un gouvernement de plein exercice. »

La question n’est pas de savoir quelle coalition on souhaite, mais bien de déterminer ce que nous allons faire. L’heure est au bon sens. Le temps des petits jeux politiques est terminé. Tel est notre message aux différents partis politiques. Et la FEB y joint un Plan de relance 4x4 turbo, très concret. « Turbo » fait référence à l’urgence de la situation. « 4x4 » renvoie à quatre axes majeurs et cruciaux : renforcer notre tissu économique, réformer le marché du travail et la sécurité sociale, faciliter la transition écologique et investir dans la poursuite de la digitalisation. Ces voies doivent être conçues pour aider à lutter contre les conséquences du coronavirus COVID-19 et de façon à ne pas imposer de charges budgétaires structurelles excessives aux générations futures. 

Et si…
J’entends déjà la question : « Et si les politiciens ne sont plus capables d’avancer eux-mêmes ? ». Dans ce cas, ils peuvent s’adresser à un médiateur externe pour élaborer un plan de relance. Ce médiateur externe cherchera un équilibre indépendamment des partis politiques et proposera un plan permettant à notre pays d’affronter les défis des deux ou trois prochaines années. Chaque parti politique pourra ensuite prendre position sur ce plan. Soit il y est favorable et monte au gouvernement, soit il y est opposé et opte pour de nouvelles élections. Quelle que soit la méthode choisie pour former un gouvernement de plein exercice, nous n’avons plus de temps à perdre. La véritable crise (économique) est devant nous. Sans vision et sans leadership politique, nous ne pourrons y faire face. Il faut sortir des tranchées et agir maintenant !

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.