Crédit-temps, congés thématiques et interruption de carrière en juillet 2019

En juillet 2019, on dénombrait 1,4% d’allocations d’interruption de moins que l’année précédente dans les différents régimes de crédit-temps, d’interruption de carrière et de congés thématiques. Au total, 109.653 allocations de crédit-temps (43,8%), 86.158 allocations de congés thématiques (34,4%) et 54.750 allocations d'interruption de carrière (21,8%) ont été accordées entre janvier et juillet 2019.

Hanne De Roo, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
03 septembre 2019

Le crédit-temps, les congés thématiques ou les interruptions de carrière sont encore toujours pris principalement par des femmes. Ainsi, on dénombrait en 2019 64,6% de femmes contre 35,4% d’hommes bénéficiaires des allocations. 

Si le nombre d’allocations d’interruption a globalement diminué de 1,4% entre juillet 2018 et juillet 2019, le nombre des allocations pour congés thématiques a pour sa part augmenté de 6,4%. Ce n'est pas illogique puisque les parents utilisent surtout leurs congés thématiques pendant les mois d'été. Le recours au congé parental a même augmenté de 7,8%. Les allocations pour le crédit-temps et l’interruption de carrière ont quant à elles enregistré une baisse de respectivement 3,4% et 9,1%.

63,5% des allocations d’interruption concernaient une diminution du temps de travail d’1/5, populaire surtout dans le régime du crédit-temps. Elle y représentait 74,6% des cas, contre 57,5% pour les congés thématiques et 52,3% pour l’interruption de carrière. En revanche, le nombre annuel d'interruptions complètes était relativement restreint (seulement 13,0%). En juillet 2019, ce nombre a toutefois augmenté de 11,4% sur une base annuelle (+3.365), alors que les interruptions d’1/5 ont diminué de 2,0% (-3.257). Cela s'explique également par la popularité des interruptions complètes pendant les mois d'été.

Pour la rentrée scolaire, l’ONEM prévoit une augmentation du nombre de parents prenant un demi-jour de congé parental par semaine. Le nombre d’allocataires en interruption d’1/10, le nouveau régime de congé parental entré en vigueur le 1er juin dernier pour les travailleurs du secteur privé, est actuellement de 255. Mais la moitié environ des demandes de congé parental d’1/10 reçues à ce jour ont trait à une interruption à partir du mois de septembre. L’ONEM déclare avoir reçu au cours des mois de juin et juillet 459 demandes de congé parental à 1/10 débutant en septembre. Il faut encore ajouter à ce chiffre les demandes arrivées au mois d’août.


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.