Réduction du recours aux contrats journaliers successifs dans le secteur intérimaire : appel urgent à respecter l’engagement

En juillet 2018, les partenaires sociaux ont convenu que le recours aux contrats journaliers successifs (CJS) est autorisé, mais doit être une exception pour des raisons économiques et ne peut être dicté que par le besoin de flexibilité. C'est à l'utilisateur qu’il appartient de prouver le besoin de flexibilité.


Sandra Coenegrachts, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
25 mars 2019

Nous attirons ici une nouvelle fois l'attention sur la problématique des contrats journaliers successifs pour les travailleurs intérimaires.

Pour lutter contre les abus, les partenaires sociaux se sont en outre engagés à parvenir, sur une période de 2 ans (2018-2019), à une réduction macroéconomique de 20% de la part de contrats journaliers successifs dans le nombre total de contrats de travail intérimaire par rapport à l'année de référence (2016).

Les premiers chiffres intermédiaires montrent cependant que nous sommes encore loin d'atteindre l'objectif fixé. C'est pourquoi nous appelons une nouvelle fois toutes les entreprises à prendre leurs responsabilités et à tout mettre en œuvre en vue de la réalisation effective de l’objectif. 

Si celui-ci n'est pas atteint début 2020, des mesures plus contraignantes seront adoptées. 

Vous trouverez ici plusieurs documents visant à guider les entreprises :

- Un ‘one pager’ récapitulant les principales obligations ;
- La brochure détaillée élaborée par Federgon en concertation avec différentes organisations patronales, dont la FEB ;
- Une liste de questions et réponses ;
- Une check-list pour les utilisateurs et les entreprises de travail intérimaire.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.