Digital : il ne faut pas avoir peur, mais bien se préparer

Le 23 mai, HRPro.be était invité à la FEB pour son deuxième congrès national HR, intitulé HR Digital Day.

Joris Vandersteene, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
29 mai 2019

La FEB a contribué à la fondation de HRPro.be fin 2016 avec 7 associations HR. Fidèle partenaire, la FEB offre son soutien constant à cette organisation coupole et elle se réjouissait d’accueillir son congrès auquel ont assisté plus de 200 professionnels des HR !

On nous accable de prédictions funestes concernant les emplois appelés à disparaître et les changements insupportables qui résulteront de la vague de digitalisation. Il ne faut pas avoir peur, mais nous devons nous préparer au changement constatant et miser davantage encore sur l’apprentissage tout au long de la vie. C’est précisément à ce niveau que cette même digitalisation peut nous aider.

Mettre les gens à jour, les recycler et les activer
La révolution industrielle est en cours depuis plus de 200 ans. “Son objectif a toujours été d’innover pour nous rendre la vie meilleure. Pour la première fois, un mouvement inverse se manifeste : devons-nous faire machine arrière ? Faut-il moins de voitures à cause de leur impact négatif sur le climat”, interroge Pieter Timmermans, CEO de la FEB. “Les possibilités de l’intelligence artificielle nous angoissent. Nous n’avons pas l’habitude qu’un ordinateur décide pour nous.” Il préconise de ne pas négliger les opportunités : nouveaux emplois, innovation, augmentations de la productivité … “Pour le marché du travail, la digitalisation signifie que nous devons mettre les gens à jour, les recycler et les activer.”

Le principal défi pour les HR est d’apprendre aux gens à s’adapter au changement.
“Les collaborateurs ont besoin d’aptitudes plus étendues qu’autrefois. Les organisations doivent recruter et garder des talents ‘digitaux’, mais aussi miser sur une culture dans laquelle les collaborateurs, les freelances et les robots peuvent collaborer”, affirme Philippe Van Impe (CEO DigitYser).

La digitalisation certainement, mais les gens restent plus importants
Dell Technologies a fait un sondage sur la digitalisation dans 4600 entreprises réparties dans 42 pays. “La transformation digitale s’inscrit dans l’ADN de 5% à peine des entreprises. En Belgique, elles ne sont même que 3%”, assure Pascale Van Damme, VP & Managing Director Belgique-Luxembourg. Les principaux obstacles sont la confidentialité des données et la cybersécurité, le manque de budget et de ressources, mais certainement aussi le manque de collaborateurs dotés des bonnes compétences. “Pour moi, la technologie est très importante, mais le principal c’est les gens. C’est pourquoi les HR sont essentielles !”

HR = Human & Robots
Le professeur Lou Van Beirendonck (Quintessence & Antwerp Management School) a conclu pour tous les spécialistes HR : “We are the ones. Le département HR est souvent considéré comme celui qui est le moins enthousiaste pour la digitalisation, mais c’est parce qu’il met l’accent sur l’éthique, les relations humaines, l’humanité … Nous devons continuer sur cette voie, tout en étant plus attentifs aux aspects ROI, analytics et technologie.” Le président de HRPro.be, David Ducheyne, de conclure : “HR signifie désormais Human & Robots !”


Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.

Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.