Risques psychosociaux au travail – Peer review de la législation et de la pratique

La Commission européenne a organisé la semaine dernière un événement de ‘peer review’ à Stockholm sur les risques psychosociaux au travail et la manière de les gérer dans la législation et dans la pratique dans un certain nombre de pays (Belgique, Autriche, France, Allemagne, Estonie, Irlande, Lituanie et le pays d’accueil la Suède). Des représentants des pouvoirs publics, des experts nationaux et des partenaires sociaux se sont penchés, sur la base des présentations des rapports, sur les défis et les facteurs de succès dans l’élaboration, l’application et le respect du cadre légal, avec une attention spécifique pour la question du genre et pour l’intégration des indépendants.


Kris De Meester, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
08 octobre 2019

L’environnement symbolique de l’ancienne prison (psychiatrique) de Langholmen a stimulé les participants à pousser la discussion en dehors de leur zone de confort. Premier constat : il existe de grandes différences entre les États membres en ce qui concerne le cadre légal, mais tous s’efforcent d’afficher un succès durable. Indépendamment de la législation spécifique, un point important à améliorer est l’application correcte de la législation existante sur la sécurité et la santé, notamment en ce qui concerne les équipements et la protection personnelle, adaptés au travailleur, ou la sécurité de l’environnement de travail.

Il ressort des interventions et des exemples de projets que la réussite passe par une approche qui va beaucoup plus loin que ce que peut prévoir la législation. L’accent mis sur les risques et l’analyse de risque – option privilégiée par la plupart des inspections du travail – est même parfois contre-productif. Pour garantir la santé physique et mentale et la motivation des travailleurs, il faut une approche plus large axée à la fois sur la collectivité et sur l’individu et sa situation de travail avec une attention pour les possibilités d’apprentissage et de développement, la gestion des talents, la gestion des conflits, l’autonomie et surtout la confiance et le respect. Les participants ont en tout cas décidé de miser beaucoup plus sur le partage d’information et de bonnes pratiques. En clôture, les organisateurs de la Commission européenne ont présenté des conclusions préparées à l’avance ( ?), créant ainsi une certaine inquiétude et le sentiment qu’il s’agissait en partie d’un simulacre pour pouvoir malgré tout prendre des initiatives réglementaires au niveau de l’UE.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.