Il faut continuer à miser sur le télétravail pour combattre la pandémie !

Début mai, la majorité des entreprises ont reçu le feu vert pour redémarrer leurs activités. Les entreprises ont tout mis en œuvre pour organiser ce redémarrage dans des conditions sûres. Notre pays a certes désespérément besoin de chacun, dans tous les secteurs, pour ramener l’économie à sa vitesse de croisière. Tel est le défi que nous devons relever tous ensemble : entrepreneurs, travailleurs, jeunes et plus âgés.


Pieter Timmermans, DIRECTION GÉNÉRALE
27 mai 2020

Mais il est essentiel que les entreprises organisent le redémarrage dans des conditions sûres, dans le respect de la distanciation sociale et des mesures d'hygiène. Cela requerra encore longtemps un équilibre délicat entre santé et économie, équilibre au sein duquel le télétravail, qui a jusqu’ici largement fait ses preuves, garde toute sa place. 

Les enseignements à retenir

L’arrêté ministériel portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus avait, dès le 23 mars, imposé aux entreprises une série de mesures, dont la première était le télétravail. Les entreprises ont ainsi été obligées, quelle que soit leur taille, d’organiser le télétravail pour toutes les fonctions qui s’y prêtent, sans exception. Y compris celles appartenant aux secteurs cruciaux et services essentiels.

Un des principaux enseignements de cette crise est que nous avons la chance aujourd’hui d’avoir un réseau de télécommunications qui fonctionne bien et des outils numériques très répandus. Grâce à cela, 25 à 30% des travailleurs ont pu rester actifs à distance. De plus, la nécessité est devenue vertu, puisque de nombreuses personnes ont appris à maîtriser les outils informatiques nécessaires. Et pour beaucoup, cette crise a constitué la formation en ligne la plus directement utile de leur carrière. Nous avons en outre appris à nous réunir autrement et, dans bien des cas, à respecter les rendez-vous de manière plus scrupuleuse.

Un retour phasé sur le lieu du travail

La stratégie de sortie du confinement a changé la base légale : le télétravail n’est plus la norme mais reste fortement recommandé. Il est et restera un outil efficace contre la propagation du coronavirus. En ce sens qu’il permet de limiter le nombre de travailleurs travaillant dans une même pièce en même temps et de limiter le temps pendant lequel les travailleurs sont présents dans une même pièce en même temps.

La FEB ne peut qu’encourager un retour phasé, par étapes, sur le lieu du travail, et ce sur une base volontaire. Et même là où l’organisation du télétravail n’est pas toujours évidente mais possible, ce dernier devrait rester l’option à privilégier. Vous trouverez toute l’info réunie par la FEB pour une organisation optimale du télétravail ici.

Le virus est pour l’instant sous contrôle, mais il n’a pas encore disparu. Le défi des prochains mois reste dès lors de ramener, de manière sûre mais sans hésitation, notre économie à son plein régime. Il est dans l’intérêt de tous que notre économie puisse être relancée. Mais les risques de résurgence du virus nous menaceront pendant longtemps encore. Nous devons donc continuer à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour contenir la propagation de la pandémie, afin d’éviter de nouvelles mesures plus strictes. Les fondements de notre économie en seraient en effet si profondément affectés que le potentiel de croissance future de nos entreprises serait brutalement compromis.

Les entreprises devront donc toujours adapter l’organisation de leurs processus de travail. C’est pourquoi la FEB, soutenue par l’ensemble de ses fédérations membres, les appelle à continuer à miser sur le télétravail pendant le mois de juin, là où cela est possible. Ce télétravail doit être organisé avec la plus grande efficacité et des accords clairs doivent être conclus à ce sujet avec tous les collaborateurs concernés.

Ensemble, nous pouvons aider l’économie et notre société à aller de l’avant !

‘Continuez à miser au maximum sur le télétravail !’ : Découvrez le message vidéo de Pieter Timmermans


> Voir aussi le Guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail,  fruit de la collaboration des partenaires sociaux du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail, du 'Economic Risk Management Group', du SPF ETCS et de la cellule stratégique de la ministre de l'Emploi

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletter FEB IMPACT

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.