Travailler ensemble en toute sécurité = donner à notre société un ballon d’oxygène

Notre pays et chacun de ses citoyens ont consenti d’importants efforts ces dernières semaines. Ces efforts ont produit des résultats et, même si nous ne sommes pas encore au bout du chemin, nous avons enfin la perspective de sortir lentement mais sûrement de cette crise. La deuxième phase de reprise commence maintenant et la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) ainsi que toutes ses fédérations sectorielles lancent un appel à reprendre le travail en toute sécurité pour l’avenir et le bien-être de chacun.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
08 mai 2020

Personne ne souhaite prendre le risque de voir des milliers d’entreprises faire faillite, de voir des travailleurs perdre définitivement leur emploi ou de rendre la pression sur notre système de santé ingérable. Au contraire, nous souhaitons tous sortir plus forts de cette crise et contribuer à la vie d’après coronavirus.

Notre pays a désespérément besoin de chacun, dans tous les secteurs, pour ramener l’économie à sa vitesse de croisière de manière sûre. Tel est le défi que nous devons relever tous ensemble : entrepreneurs, travailleurs, jeunes et plus âgés ! Aujourd’hui, toute main-d’œuvre est plus que bienvenue. Bien sûr, dans le respect des règles applicables, telles que la distanciation sociale et l’hygiène.

Plan de reprise du travail + Plan de solvabilité

Au cours des prochaines semaines, il sera extrêmement important de veiller à l’équilibre entre santé et économie, et surtout de suivre de près l’impact de la crise sur les entreprises et sur l’emploi. C’est la raison pour laquelle des mesures complémentaires sont nécessaires. D’une part, il faut un plan de reprise du travail qui ne limite pas les récentes mesures concernant par ex. les heures supplémentaires volontaires ou les heures de travail étudiant additionnelles aux secteurs essentiels, mais autorise leur application dans toutes les entreprises qui en ont besoin. Des assouplissements doivent également intervenir en ce qui concerne la prise des vacances annuelles collectives/individuelles et la possibilité de prendre des congés (extra-)légaux pendant une période plus longue…

Par ailleurs, il faudrait adopter au plus vite un plan anti-faillite (ou plan de solvabilité) pour éviter que le chômage temporaire se transforme en perte d’emploi définitive. Dans ce contexte, les mesures fédérales et régionales doivent s’harmoniser et prévoir par ex. des lignes de crédit garanti, des emprunts subordonnés avec garantie de l’État, des exonérations spéciales à l’impôt des sociétés…

Appel à chacun

Les employeurs appellent plus que jamais chacun à assumer sa responsabilité sociale et solidaire. En travaillant dans des conditions sûres, nous donnons de l’oxygène à la société. De l’oxygène pour que le moteur de notre société puisse à nouveau tourner à plein régime. En d’autres termes, nous devons maintenant prouver que ce virus n’aura pas raison de nous.

Découvrez le message vidéo de Pieter Timmermans.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.