Quo Vadis Corona

Mars 2020, veille du premier confinement : des décisions s’imposent de toute urgence, et à effet immédiat, pour lutter contre la propagation du COVID-19. La première vague, et le confinement qui en découle, sont un fait. Les semaines et mois qui suivent seront marqués par une succession de décisions relatives aux mesures de soutien, au Guide générique, aux certificats de quarantaine, au congé de vaccination, au télétravail obligatoire…


Pieter Timmermans, ADMINISTRATEUR DÉLÉGUÉ
09 décembre 2021

Ces 21 derniers mois nous auront à maintes reprises ramenés – après autant de périodes d’accalmie faisant entrevoir la lumière au bout du tunnel – à la dure réalité : le coronavirus n’en a pas fini avec nous.

Or, partout nous lisons les expressions « post-covid, après-corona », alors qu’il faudra justement composer « avec » le coronavirus, du moins dans les prochaines années. Plus personne ne peut le nier aujourd’hui. L’arrivée d’un tout nouveau variant et, dans son sillage, les messages alarmistes (à confirmer ou non), plongent une nouvelle fois nos entreprises dans l’incertitude.

Pourtant, c’est surtout en période d’incertitude qu’il nous faut des repères et de l’énergie. Il n’est plus acceptable de voir l’économie continuer ainsi de clapoter au rythme des vagues de coronavirus. Nous avons besoin de vent dans les voiles, même sur des eaux houleuses.

La succession de comités de concertation, les chamailleries entre politiciens et conseillers scientifiques, la pression qui pèse sur les soins de santé… Ce que nous avons enduré ces dernières semaines ne peut plus se reproduire.

Certes, le virus régit les événements. Certes, nos connaissances progressent. Et certes, notre comportement individuel détermine en grande partie – mais pas exclusivement – la virulence de ces vagues successives.

Mais au bout de près de deux années de crise, nous avons plus que jamais besoin d’un plan à long terme. Le virus nous a pris d’assaut en mars 2020. Aujourd’hui, c’est peut-être la puissance d’un variant qui nous attaque par surprise, mais nous devons nous armer de toutes les connaissances et expériences acquises au fil de ces derniers mois, ainsi que de tous les outils dont nous disposons pour agir.

Plusieurs clés pour un plan à moyen terme qui défendrait les intérêts des soins de santé, de l’économie et de la continuité de notre enseignement, semblent s’imposer d’elles-mêmes. Autant d’éléments qui devraient apparaître comme l’évidence mais n’ont toujours pas trouvé d’écho après 20 mois de crise.

« La vaccination n’en a pas fini avec nous »
Au vu des hospitalisations et admissions aux soins intensifs, et du lien entre la probabilité de s’y retrouver et notre statut de vaccination, la principale issue de secours réside dans le vaccin. Offrir à chacun l’occasion de se faire vacciner est une priorité, mais il serait tout aussi essentiel de prévoir un plan destiné à intégrer la vaccination sur le long terme. Les entreprises sont prêtes à vacciner, les écoles devraient pouvoir organiser la vaccination des enfants… Une solution structurelle qui hypothèque moins le fonctionnement de nos entreprises et éviterait les congés de vaccination excessifs : voilà quel devrait être l’objectif à moyen terme.

Étendre l’obligation vaccinale ou évoluer vers une règle des 2G plus stricte ? Indépendamment de ce choix, il conviendrait à tout le moins de faire l’exercice. D’autres pays européens nous montrent que c’est possible.

Testing & quarantaine – la simplicité fait la force
Établissez des règles simples et tenez compte du statut de vaccination et de l’analyse des risques du lieu de travail, afin de mettre ou non en quarantaine les travailleurs en cas de contact à haut risque. Optimalisez le recours aux autotests.

Tracing 2.0
Nous avons plus que jamais besoin d’une politique efficace en matière de contact tracing. Plus le suivi des contacts sera rapide et pointu, plus les tests passeront à la vitesse supérieure et plus vite les gens seront délivrés de leur quarantaine. Développez, en matière de tracing, une capacité de réserve à déployer en cas de pics et prévoyez une capacité de base qui permette de rebondir très rapidement en cas de baisse des chiffres et d’agir vite et avec fermeté sur les foyers locaux.

Garantie d’enseignement
Les étudiants d’aujourd’hui sont les entrepreneurs de demain. Dotez les écoles des armes nécessaires (détecteurs de CO2, investissements dans la ventilation et l’aération, outils numériques…) pour assurer la continuité – hors ligne ou en ligne – et limiter les retards d’apprentissage au minimum absolu.

Concertation sociale – la voie à suivre
Ces derniers mois, les partenaires sociaux ont collaboré dans un esprit constructif à l’élaboration de nombreux accords de soutien à l’employeur comme au travailleur. Si des accords voient le jour et emportent l’adhésion des partenaires sociaux, il va de soi qu'ils devront être respectés et appliqués. 

En un mot comme en cent : tout le monde aspire à la stabilité et à la sécurité. Évitez les sempiternelles discussions qui monopolisent les énergies. Activez un plan à long terme en ayant conscience que le coronavirus fera partie de la nouvelle normalité. Et investissez le temps et l’énergie ainsi libérés dans les autres chantiers (marché du travail, énergie, mobilité, climat…) qui, sinon, risquent de passer à la trappe.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB et communiqués de presse

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.