Travailler en toute sécurité en temps de coronavirus – Le guide générique et le télétravail en point de mire

Travailler et entreprendre en temps de coronavirus requiert un exercice d’équilibre délicat entre sécurité et efficacité. Maintenant que l’on sait que le virus est loin d’être maîtrisé, les entreprises aussi doivent continuer à tout mettre en œuvre pour éviter sa propagation. Nous disposons des structures, des outils, de l’expertise et de la concertation nécessaires pour permettre une approche ciblée à la mesure de chaque entreprise.


Monica De Jonghe, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
30 octobre 2020

Cette approche tient compte de la nature des activités, de la nature et de la taille des bâtiments et des terrains, de l’occupation, de la structure et de l’organisation du travail et nous évite dès lors des mesures uniques imposées dont l’efficacité est mise en cause, comme c’est actuellement le cas dans l’horeca et le secteur événementiel.

Les principes et mesures présentés dans le Guide générique pour lutter contre la propagation du COVID-19 au travail restent la norme sur le lieu de travail. La FEB demande donc aux entreprises d’évaluer régulièrement leur politique de prévention, leurs procédures, leurs mesures ainsi que le respect de celles-ci sur la base du guide générique et d’éventuels guides sectoriels. Il convient en effet d’actualiser les procédures et on peut toujours faire mieux. Par ailleurs, l’engagement des conseillers en prévention et des travailleurs et la concertation avec eux débouchent souvent sur des mesures d’amélioration très créatives.

Le guide générique est un instrument soutenu. Il est le fruit de la collaboration des experts des partenaires sociaux du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail, du SPF ETCS (dont l’Inspection Contrôle du bien-être au travail) et de la cellule stratégique du ministre de l’Emploi. Il contient un certain nombre d’éléments de base nécessaires et minimaux pour permettre aux travailleurs de travailler en toute sécurité. Il ne s’agit pas de mesures contraignantes. Leur choix peut varier d’une entreprise à l’autre, en fonction de sa situation et des circonstances spécifiques. Le guide est accessible, aussi pour les plus petites entreprises, et fournit des directives, des outils pratiques, des recommandations et des conseils. Les différentes mesures qui y sont suggérées ne sont pas formulées de manière isolée, mais s’inscrivent toujours dans le cadre d’un ensemble plus important, les mesures à la source et les mesures techniques et organisationnelles collectives en vue de réduire les risques ayant toujours la préférence sur les mesures axées sur la protection individuelle. Il s’agit là d’un pilier essentiel. Les masques buccaux forment certes une protection additionnelle, mais pas sans avoir épuisé au préalable des possibilités organisationnelles (moins de personnes, pauses en alternance, horaires flottants...) et techniques (marquages, séparations, écrans...).

On peut affirmer, sans exagérer, que là où le guide générique a été appliqué correctement, il a fait la différence pour éviter une propagation massive dans les entreprises. Mais l’homme est et reste un être social. L’expérience a montré qu’il faut accorder une attention particulière aux espaces et aux lieux où les gens se rencontrent et se parlent, comme le coin-café, les vestiaires, les installations sanitaires, les espaces fumeurs, les réfectoires et les lieux d’entrée et de sortie. De plus, les entreprises ne sont pas immunisées contre les influences de l’extérieur. Dès lors, nous vous demandons d’examiner de près vos procédures, informations et instructions pour le covoiturage, le transport organisé, les transports publics, les clients, visiteurs et autres tiers.

Le télétravail est un outil efficace contre la propagation du coronavirus, car il limite les contacts avec les collègues et les clients ou autres personnes durant le travail ainsi que lors du déplacement domicile-lieu de travail si celui-ci ne s’effectue pas individuellement. Conformément au nouvel arrêté ministériel, le télétravail à domicile est maintenant la règle. Tout l’art est à présent d’y recourir pour lutter contre la pandémie en tenant compte de ce qui est réalisable d’un point de vue organisationnel, et ce d’une manière qui soutient le bien-être et les prestations des travailleurs tout en garantissant la continuité des activités. Le succès du télétravail n’est toutefois pas automatique. Il existe des limites sur le plan de l’organisation et la santé mentale des travailleurs n’est pas favorisée par un isolement complet et de longue durée. C’est la raison pour laquelle il faut chercher un équilibre optimal entre les effets négatifs sur la santé mentale et sur l’efficacité de l’entreprise et les effets positifs (limitation des déplacements et des contacts, autonomie, productivité, équilibre travail-vie privée).

Laissez-vous guider par cette opinion en cette période difficile. Ensemble, nous pouvons aider l’économie et notre société à aller de l’avant !

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.